France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Il a battu sa fille de 15 ans et a été suspendu pendant neuf mois à cause de son "mauvais père".

Il frappe sa fille de 15 ans, neuf mois avec sursis pour le « mauvais papa »
200609-12-371 - Tribunal d'Anogulême, Illustration, Tribunal, Juge - Photo : Julie Desbois Tribunal d'Anogulême

Julie DESBOIS

Publié le 08/08/2022 à 19h45,Modifié à 19h46.

Il y a eu des années de violence dans cette famille.

DJ'ai eu un hématome au cou, j'ai pris des médicaments jusqu'à ce que je me sente malade et j'ai passé des semaines seul chez Champagne Mouton. "C'est un gros problème pour un qui a 15  ans",chuchote l'avocat. Lun 8 Août, Tribunal d'Angoulême...

DHématome au cou, drogué jusqu'à la maladie, champagne pendant des semaines J'ai passé du temps seul à Mouton House . "C'est un gros problème pour un 15 ans ,"haleta l'avocat. Lundi 8 août, un tribunal d'Angoulême a condamné le père violent. Il a écopé d'une peine de neuf mois de prison avec sursis.

La relation toxique de la famille est tombée entre les mains du tribunal en juin. Un soir, un maçon au chômage bat sa fille. Le lendemain, il part pour la Charente Maritime, laissant l'adolescent seul pendant une semaine. Elle a pris une vingtaine d'anti-inflammatoires qui lui ont causé des malaises lors d'une nuit de disputes et d'insuffisance rénale qu'elle a été traitée avec Girac en juillet. La jeune fille passe alors la nuit chez son amie et se confie à sa mère sur sa souffrance. Celui-ci décide de le présenter aux gendarmes de Ruffec.La justice y voit violence, abandon, insouciance. Les enfants sont placés en famille d'accueil.

A la barre, le père tente de s'expliquer. Violence  ? " J'ai confisqué son téléphone portable pour qu'elle puisse vérifier les brevets. Elle m'a insulté, j'ai perdu patience, je n'aurais pas dû, mais je ne l'ai pas frappée ni étranglée. » Une semaine seule sans encadrement ?" Son stage est à 3,5 km et elle a un vélo. Nous avons envoyé des messages le matin et le soir. » Maison insalubre ? " En construction. »

Mauvaise excuse. " Il se contente de la repousser, pourquoi sa belle-mère a-t-elle dû intervenir ? Procureur  : " La question n'est pas de savoir si elle est intelligente. Mais un soir, vous n'étiez pas là, elle(à cause de la drogue) »

Les magistrats ont eu du mal à lui faire comprendre la gravité de ses actes, jusqu'à ce que vous le frappiez avec " tu es là parce que tu es un mauvais père ". En vain. L'avocat de la défense a fourni un contexte plus large. Une mère vivant en Charente Maritime était absente de l'audience et de la vie de sa fille, n'aidant pas à créer un environnement sûr. À l'inverse, le Parti citoyen a commis au moins une gaffe en 2019, notant" la violence habituelle ". Cela ressort du fait que l'adolescent a toujours une cicatrice sur la lèvre.

Les procureurs ont requis une peine de neuf mois de prison avec sursis. Le tribunal le suivit.