Incendies en Gironde : des incendiaires à l'origine du feu ? Les flammes progressent encore... Le direct Incendie de Gironde Un autre incendie majeur s'est déclaré en Gironde, dans le secteur de Z.Landiras, et il était déjà en flammes en juillet. La préfecture a annoncé mercredi 10 août que 6  personnes avaient été évacuées par mesure de précaution. Dernières nouvelles en direct.

En direct

L'autoroute A63, fermée entre les sorties 17 et 9, est utilisée pour construire un pare-feu le long de la voie. Les secours l'ont annoncé alors que l'incendie continuait de progresser.

Alors que les incendies se poursuivaient en Gironde, Christophe Be, l'officier de la protection civile en charge des évacuations, a dit, Time." Il a ajouté, "Des gaz toxiques sont émis en grande quantité et des maisons sont touchées par le feu. On craint que ces dégâts ne s'aggravent."

En milieu d'après-midi, Gérard Dalmanin a fait le point sur l'incendie en cours à la Gironde. Selon le ministère de l'Intérieur, le camion incendiaire est privilégié  : "Il existe une forte suspicion que l'incendie récurrent soit l'œuvre d'un incendiaire."

Progression des incendies en Gironde, le département a mis à jour sa liste de routes fermées. Actuellement, 13 sites sont fermés aux véhicules motorisés. La fermeture la plus importante est la fermeture de l'autoroute A63.

Sur BFM TV, le député départemental EELV-Nupes Nicolas Thierry a interpellé le gouvernement. son souhait. Que la division reçoive une « base canadienne permanente ». « Très précisément, nous voulons avoir une base permanente dans la partie sud-ouest des ressources atmosphériques du Canada afin de pouvoir intervenir plus rapidement. Malheureusement, nous entrons dans un 'nouveau régime climatique'. Les incendies seront beaucoup plus fréquents qu'auparavant.

Jean-Luc Graise, président du département de la Gironde, a déclaré à BFM TV : "Pour être présents dans le massif très tôt dans l'avant-saison, nous avons besoin de plus de moyens aériens. De plus, il déplore la destruction de la végétation environnante. "C'est navrant de voir les racines de ces arbres, parfois des arbres majeurs de 70 ans, être dévorées par des incendies souterrains. Difficile."

S'adressant à BFM TV, Jean-Louis Dartiailh, maire d' Hostens, a décrit le "cauchemar" vécu par les électeurs. En visite chez des amis et de la famille. Ils viennent d'être touchés par deux incendies consécutifs. Notre commune qui n'a pas brûlé. Je suis épuisé. ''

Bison futé déclare que A63 est entre les échangeurs échangeur 22 (Beauchamps - Nœud A 63/A 660) et 17 (Reposti), deux -façon. Un itinéraire provisoire a été établi pour faciliter les déplacements des automobilistes. Depuis Bayonne, vous pouvez prendre l' A64, A65 et A62 en direction de Bordeaux. Depuis Bordeaux, vous pouvez prendre la 62, l'A65 et l'A64 jusqu'à Bayonne.

Le point sur la situation en Gironde. Depuis mardi soir, les communes d'Austin, Saint Magne et Bellin-Berrier sont évacuées. De plus, la route est fermée. Ce sont D110, D5, D651, D111E1, D5E8, D110E5 et D3.

BFM TV a contacté le Palais de l'Elysée à propos de l'incendie de Gironde. "Le président de la République suit la situation de très près. Il continue d'être en contact très étroit avec le Premier ministre et aussi très régulièrement avec le ministre de l'Intérieur", a-t-il déclaré.

Sur son compte Twitter, Gérard Dalmanin a annoncé que 1 000 sapeurs-pompiers sont actuellement mobilisés en Gironde. Le ministre de l'Intérieur a également montré neuf avions et deux hélicoptères à bombes à hydrogène "luttant contre les flammes".

Jean-Luc Graise, directeur du département de la Gironde, a déclaré au quotidien régional Sud Ouest : "La zone du département d'Hostense est aujourd'hui aux trois quarts incendiée. Je suis je le fais." "Le feu se rapproche maintenant de la base de loisirs", a-t-il dit, ajoutant qu'il était au courant de la progression de l'incendie dans la station.

Soniac et Muret se prépare à évacuer la population. En effet, le feu se rapproche de la commune. Dans la nuit de mardi à mercredi , la colonie de Mano et Musti avait déjà été évacuée.

Beaucoup de matériel et de main-d'œuvre ont été mobilisés lorsque les incendies ont repris en Gironde. Dès lors, la préfecture a indiqué que 450 à 500 pompiers sont sur le terrain pour combattre l'incendie. De plus, il y a deux Canadairs, un Dash et trois hélicoptères bombardiers d'eau dans la zone.

La Nouvelle-Aquitaine et la Gironde installent des salles d'audience alors que les incendies reprennent en Gironde. Ouvert de 8h à 20h.

En savoir plus

En savoir plus

La cause du nouvel incendie de Gironde dans le secteur de Landiras est encore inconnue. Mais depuis plusieurs jours, c'était le scénario catastrophe que redoutaient les pompiers, la reprise des feux dans un sol sec, dévasté et un milieu tourbeux qui retenait la chaleur depuis la mi-juillet, on a relevé une température de 150 degrés. savait que tout pouvait revenir à la normale », a déclaré le maire de Vigano Bruno Lafon au micro de BFM TV.

En juillet, des incendies d'origines diverses se sont déclarés le mardi 12 juillet à Landyras et La Teste de Boeuf, en Gironde, pendant environ 3 heures à une heure d'intervalle. La Teste-de-Buch et panne de véhicule et incendie Début d'incendie et de criminalité à Landiras. Le procureur de la République de Bordeaux a révélé que "des techniciens en identification criminelle étaient en mesure de produire des constatations établissant une intention malveillante". Une enquête sur les destructions par un incendie de forêt pouvant nuire à l'homme a été confiée à la Brigade de recherche de Langone. La brigade de recherche de Langone a exploré les liens entre cet incendie et d'autres foyers de feu observés le même jour. Une piste dont les éléments n'ont pas été confirmés pour le moment, mais selon les procureurs "il reste des indices pour retirer ou conserver un papier du même auteur". Selon France Bleu Girondeil est suspecté d'être à l'origine de plusieurs incendies, mais , plutôt que des principaux incendies. , mercredi 20 juillet.

Fixé fin juillet, l'incendie de Randylas (Gironde) se déclare à nouveau dans la journée du mardi 9 août et fait rage dans la soirée. Plus de 1 000 hectares de pins ont pris feu en quelques heures, 5 000 hectares selon un bilan réalisé dans la matinée du mercredi 10 août. L'incendie est en marche, avec un nouveau départ dans les secteurs de Veran-Bérier, Ostens et Saint-Magne, mais aussi à Cabanac-et-Villagrand.