France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Israël envoie des troupes à 7 ONG palestiniennes pour semer le trouble

Newsletter

Découverte Newsletter Mediapart

Recevez en direct une sélection d'informations : Quotidien, Hebdomadaire, Alertes, Plein air, Ecologie, Recherche ...

Découverte }

Voir la couverture du magazine

sur Mediapart aujourd'hui

La visualisation des articles est réservée aux abonnés. Se connecter

Les soldats israéliens ont laissé une note sur une plaque métallique scellée à la place d'une porte qui a été forcée tôt le matin en août. Ramallah, territoire palestinien occupé en Cisjordanie, le 18 janvier 2022.  : suite à la classification de [votre association] comme 'illégale' le 3 novembre 2021, le commandement militaire israélien a émis le ordre. Fermez [vos] bureaux pour assurer la sûreté et la sécurité régionales, les forces d'occupation israéliennes et l'ordre public. »

À l'aube du même jeudi, sept groupes palestiniens de défense des droits de l'homme ont observé la fermeture arbitraire et ont confirmé que l'établissement avait été fouillé — Certains ont été pillés et pillés — par les forces israéliennes. Des structures ciblées signalent la saisie et la détérioration de documents et de matériel informatiquepar le biais de communiqués de presse et de conférences de presse conjointesen diffusant sur les réseaux sociaux des photos et images issues de systèmes de vidéosurveillance.

L'armée israélienne a fait une descente dans notre bureau ce matin et a soudé la porte d'entrée. Cela fait près d'un an après nous avoir traités de terroristes pour avoir interdit nos emplois et défendu les droits des enfants palestiniens. Cette tâche n'est pas facile, mais elle ne mène nulle part. #StandWithThe6 pic.twitter.com/iAZK2DteZz

— Défense des enfants (@DCIPalestine) 18 août 2022
Le jeudi 18 août, un tweet de l'ONG International Child Defence Agency a diffusé un extrait d'une vidéosurveillance d'un établissement de Ramallah.  © Defence of the Children International - Palestine

Al-Haq (dont le nom en arabe est " Law ) , Addameer (" Consciousness "), Bisan Research and Development Center, Palestinian Women's Committee Federation, Defence for Children (" Children's Defence ") et Agricultural Labour Commission Coalition ont été classés dans la catégorie " Terroriste  » par le ministre israélien de la Défense Benny Gantz le 19 octobre 2021 . La septième organisation visée, l'Union des comités de travail de la santé, avait été interdite par Israël l'année précédente.

Étant donné que le Code civil israélien ne s'applique pas aux Palestiniens de Cisjordanie,la décision du ministre inclut l'ordre militaire ordonné par le commandement de l'armée le 3 novembre dernier . La menace planait depuis. Dans la nuit du 17 août 2022, Benny Gantz a finalement donné son feu vert au commandement militaire israélien en ratifiant et en faisant appliquer l'ordre militaire.