France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

IVG : RN est complètement mal à l'aise d'arriver au Congrès.

Le RNest arrivé mercredi dernier au parlement avec 89 députés de manière puissante, victorieuse et solidaire. Derrière Marine Le Pen, le parti d'extrême droite semble être l'un des grands gagnants de l'élection législative. S'il était catégoriquement opposé au projet d'Emmanuel Macron, il s'est aussi voulu constructif plutôt que de tout bloquer par principe. Et maintenant j'arrive à saisir ce beau mécanisme.Relance du débat sur l'avortementPlus précisément, le débat sur l'introduction constitutionnelle est la loi de la Cour suprême sur l'avortement aux États-Unis.

L'envie constructive a été un grand succès. "Faux problème." Détournement. "... Depuis vendredi, RN n'a pas eu assez... de mots calmes pour s'opposer aux propositions Nupe et Ensemble. Présidente d'un groupe insoumis à la Chambre des représentants. Matilde Panott,depuis quelque temps, proposait que tous les groupes de la Chambre des représentants cosignent le projet de constitution. Un bon moyen de traquer le RN. "Importer les problèmes que les États-Unis ont connus n'est pas du tout décent (...) En France, à ma connaissance, aucun parti n'en veut [suppression des ensembles, ndlr]. Même l'Union nationale n'en veut pas », a affirmé lundi matin le député de Moselle Laurent Jacoberg à l'Amfo.

📹@LJacobelli : "Heureusement, il n'y a pas de problème avec l'IVG en France. La majorité est opportuniste à des fins de communication. J'ai déclenché une contre-attaque. "" @franceinfo pic.twitter.com/lDutai08Z7

— Union nationale (@RNational_off)27 juin 2022 Opportunisme


Une longue histoire d'opposition à l'IVG

Oui, même le RN est légalement stipulé en France depuis 1974. Ne demande pas la remise en cause de l'avortement confirmé en 1979. – Et c'est là que le bât blesse – c'est un fait assez récent pour le grand parti d'extrême droite en France. "Ce genre de question révèle que le RN est un parti d'extrême droite et que tout est porté comme une histoire", estime Gilles Ivaldi, chercheur au Cévipof, expert d'extrême droite. Au temps de Jean-Marie Le Pen, le Front national était farouchement opposé à l'avortement sous la forte influence des catholiques traditionalistes au sein du parti. Lors de sa première élection présidentielle en 2012, Marine Le Pen a souhaité le remboursement de l'avortement pour éviter ce qu'elle a appelé un "avortement confortable".

Depuis, la stratégie de « dé-diabolisation » du FN, devenu RN, est passée par là. Et la députée du Pas-de-Calais est actuellement en position de maintenir le statu quo dans son programme. Il n'est pas question d'avortement ou d'indemnisation de la sécurité sociale. Mais pas plus. "Marine Le Pen a choisi d'aborder le modèle d'un parti d'extrême droite de Scandinavie ou de Scandinavie. C'est plus libéral sur les questions morales", rappelle Gilles Ivaldi. Son objectif n'est pas de fermer la porte à un grand nombre d'électeurs, y compris des femmes, mais de réintroduire l'islam, qui a été pointé du doigt comme un danger pour les femmes et les personnes LGBT. En effet, Marine Le Pen a considérablement réduit l'écart entre les votes masculins et féminins pour son parti. Elle s'est d'ailleurs montrée relativement prudente lorsque l'UMP a fait défiler toutes les sirènes hurlantes derrière le bec de la Manif lors du débat sur le mariage.

La réaction du RN n'a pas disparu

Même si le Rassemblement National 2022 n'est plus le Front National 2012, ce n'est pas un tout autre parti. C'est loin de là. "Parmi les 89 députés RN élus le 19 juin, il y a des traditionalistes d'extrême droite", a précisé Gilles Ivaldi. Toute cette frange d'extrême droite n'est pas allée à Eric Zemmour. Les chercheurs ont également déclaré: "Je suis surpris que nous n'ayons pas reçu beaucoup de commentaires sur l'énorme hétérogénéité des agents du RN. Territoire électoral, hétérogénéité idéologique ... plus de problèmes ré-économiques dans le nord. Pas seulement entre le RN distributif et le plus de RN libre dans le Sud, mais aussi sur la question des valeurs.

JournalLe Mondea également avorté lundi. Ont compté les députés RN qui s'y sont opposés : Caroline Parmentier, Attachée de presse très proche de Marine LePen pour qui le droit à l'avortement n'est pas un droit de femme, les récents porte-parole du RN Hervé de Lépinau (Vaucluse) et Laure Lavalette (Var) ont signé en 2014 un appel à un parrain potentiel qui promettait d'abolir la loi sur l'IVG. Christoph Benz (Automarne) qualifie l'avortement de "génocide". Actuellement, les trois eurodéputés RN ont voté contre une résolution de l'UE en 2021 appelant à "l'accès universel à un avortement légal et sûr". Pourtant, d'autres ne semblent pas très favorables à l'accès constitutionnel à l'avortement.

Big Gap

Pendant ce temps, la députée RN de Reims, Anne-Sophie Frigout, a déclaré20 minutes, c'est "pour les droits et la défense des femmes". Avortement ». Elle juge la suggestion de la majorité et de la gauche « démagogue » alors qu'elle veut qu'on voie la question de la « prise en charge des femmes et de l'accès réel à l'IVG » à l'échelle nationale. Un sujet porté par de nombreuses associations féministes. Est-elle à l'aise avec RN dans cette position ? "Oui, Anne-Sophie Frigout, qui n'a peut-être pas eu le temps de discuter davantage avec le collègue ci-dessus, a déclaré : "Je n'ai pas l'impression que les parties soient séparées par cette question." Pourtant, à ce niveau, j'ai l'impression que la portée de l'avis de RN sur cette question recruterait grandement les adductions de Marine Le Pen. Ce qui se passe tout d'un coup, c'est le problème de la gestion de la croissance du parlement soudain, inattendu et donc non préparé de son parti.

Marine Le Pen pourrait se permettre de ne pas signer le projet de loi constitutionnelle qui lui est soumis en la matière au risque de commencer à briser l'unité de son groupe. "Politique, ça va être compliqué. Dès le début de la législature, ça montre une grosse différence sur la question symbolique des valeurs, mais la principale préoccupation de Marine Le Pen, c'est la crédibilité." C'est ce qu'a dit Gilles Ivaldi. Marine Le Pen a sans doute aujourd'hui les moyens d'imposer la discipline à son groupe. Cependant, certains et certains serpents déglutisseurs sont toujours de très belle taille. Cela pose la question de savoir si le chef du RN peut imposer une telle discipline sur le long terme. L'histoire du parti et de l'extrême droite - faite de clivages, de clivages et de concurrence permanente - ne le revendique pas.