France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

"Je suis tombée dans le coma..." : Sandrine Kiberlain évoque ce drame vécu après la naissance de sa fille Suzanne, fruit de son histoire avec Vincent Lindon

Même si elle est divorcée de Vincent Lindon depuis près de vingt ans, Sandrine Kiberlain garde l’affection pour son ex-mari. "Mon expérience me fait dire que je serai toujours là pour l’autre, pour celui que j’ai aimé un moment", confiait-elle dans les colonnes de Marie Claire en 2019. Et d’ajouter : "Quand on a eu un enfant avec quelqu’un, on est presque obligé de continuer à l’aimer. En tout cas, il faut surmonter la douleur, réussir à passer à un autre genre d’amour, pour que l’enfant ne souffre pas. Ce n’est pas facile." Ensemble, ils sont les parents de Suzanne, aujourd’hui âgée de 22 ans. Dans les colonnes de Society, en kiosque jeudi 8 décembre, la comédienne a révélé que la naissance de sa fille avait été particulièrement compliquée. "J’ai vécu le meilleur et le pire en même temps" raconte-t-elle, à l’occasion de la sortie du film Le Parfum vert, en salle le 21 décembre 2022. "Le lendemain de la naissance, je suis tombée dans le coma, deux caillots dans le cerveau.", a expliqué l’actrice. Un accident qui serait lié selon elle au traumatisme de la mort de son père, disparu de manière dramatique alors qu’elle était enceinte de six mois.

Dans cette interview, Sandrine Kiberlain est aussi revenue sur le mariage très inhabituel que lui a plus ou moins 'imposé" Vincent Lindon. En effet, elle confie s’être mariée "sans qu'[elle] ne le sache." "C’était de m’emmener fêter mon anniversaire, les yeux bandés, et je me suis retrouvée à la mairie avec des gens qui ne savaient pas ce qu’ils foutaient là. C’était fou, comme un enlèvement." Une cérémonie-surprise qui a suscité quelques réactions ulcérées : "Il y avait Laetitia Masson au bout de la salle qui s’est levée en disant : 'On ne peut pas faire ça à une femme.'", a-t-elle avoué. Avant de livrer son ressenti vécu sur le moment : "Je n’ai pas compris la violence du truc sur le moment, on se dit que c’est chevaleresque. Je n’ai même pas eu l’idée de dire non."

T.C

A voir aussi : Sandrine Kiberlain évoque son douloureux héritage familial chez Laurent Delahousse