France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Kia EV5, le syndrome poupée russe

Kia

NOUVEAUTÉ - Décalque dans un format compact du SUV EV9, l’EV5 sera lancé dans le courant de l’année 2024.

Karim Habib et l’équipe du design Kia ne sont pas allés chercher très loin l’inspiration pour le SUV électrique de milieu de gamme commercialisé dans le courant de l’année prochaine. Baptisé EV5, ce véhicule s’inspire largement de son grand frère, l’EV9, lancé d’ici la fin de l’année 2023. Il en reprend la silhouette carrée dans un format plus compact, 400 mm de moins. Reposant sur la plateforme modulaire E-GMP, l’EV5 annonce une longueur de 4,62 m, une largeur de 1,88 m de large et une hauteur de 1,72 m. Ce SUV de milieu de gamme se distinguera toutefois de son grand frère par sa signature lumineuse. Elle forme un zigzag autour des projecteurs avant.

Kia

À l’intérieur, on retrouve la même tendance à la simplification que dans les autres modèles de la famille électrique EV. Sur la planche de bord est posée une grande dalle horizontale regroupant l’instrumentation numérique et l’écran tactile d’infodivertissement. Les designers ont toutefois prévu des touches de raccourci pour accéder aux principales fonctions. Offrant une grande modularité, la banquette arrière se rabat pour former un plancher plat, ce SUV se dote aussi d’un grand siège pour le passager avant. Il se prolonge au-dessus du tunnel central.

La gamme de l’EV5 va s’articuler autour de deux modèles de batterie, 64,2 ou 88,1 kWh et deux motorisations. La petite batterie alimentera au choix une machine de 218 ch ou deux machines affichant une puissance combinée de 313 ch. La version à quatre roues motrices pourra aussi être associée à la grande batterie. La version la plus efficiente promet 550 km d’autonomie. À noter que ce véhicule qui vise la clientèle de la Volkswagen ID.4 et de la Peugeot e-5008 n’intégrera pas la tension 800 V pour des questions de coût.

Kia EV5. Kia