France

L’association du train touristique du centre Var lance un appel aux dons pour sauver un autorail

Dans l’attente d’une nouvelle convention, l’ATTCV ne peut plus exploiter la ligne ferroviaire entre Carnoules et Brignoles. Une situation qui inquiète son président, Julien Vincent.

«Nous avions une convention sur la ligne qui courait jusqu’au 30 avril. Ça devait nous permettre de commencer la saison. Mais l’épidémie et le retard dans l’installation des conseils municipaux et de la communauté de communes ont tout stoppé. Aujourd’hui, nous sommes dans l’attente", explique Julien Vincent, président de l’Association du train touristique du centre Var (ATTCV).

L’association fait rouler ses trains sur les 21 kilomètres qui séparent Carnoules de Brignoles.

En 2019, la ligne ferroviaire Carnoules-Gardanne a été retirée de l’inventaire du réseau stratégique de Défense, sur proposition du ministère des Armées.

Une convention de transfert de gestion lie RFF, la SNCF, les collectivités traversées (Provence verte et les municipalités de Besse et Carnoules) et l’ATTCV.

"Mais, là, nous sommes bloqués, s’inquiète Julien Vincent. Tant que la convention n’est pas renouvelée, on ne peut pas circuler. Et sans exploitation, pas de recette."

"On a besoin du soutien des élus"

Ce qui bloque? La convention ne peut être reconduite sans les collectivités. Malheureusement, les conseils d’après-premier tour n’ont toujours pas pu se tenir. Les vainqueurs n’ont donc toujours pas été officiellement élus.

"Jusqu’à présent, on a vraiment pu compter sur le soutien du président de la Provence verte, des maires de Besse et Carnoules, et de la députée. On espère vraiment que ce sera toujours le cas. Nous avons besoin d’eux. J’espère que la convention de transfert pourra se faire faire rapidement après l’installation des conseils."


"Dans le meilleur des cas, on espère reprendre au mois d’août, avec évidemment toutes les mesures de sécurité sanitaires. Si ce n’est pas possible, on espère au moins pouvoir faire rouler nos trains du Père Noël qui sont toujours complets."

Et dans le pire?

"On devrait pouvoir survivre à une année blanche. On a de quoi investir sur l’autorail Picasso et assurer les premiers travaux. Mais après ça, on aura vidé le bas de laine et si on ne peut pas exploiter la ligne en 2021, on aura vraiment du mal à s’en remettre."

En attendant et dès qu’ils le pourront, les bénévoles de l’ATTCV ont du pain sur la planche. "On a déjà prévu d’investir environ 35 000 euros. On va se charger de la remise à niveau de la ligne. En premier lieu entre Carnoules et Brignoles évidemment, mais nous envisageons également de nous occuper de la portion entre Brignoles et Saint-Maximin. Nous prenons également en charge la maintenance."

Ces deux derniers mois, les bénévoles n’ont pas pu avancer les travaux. Ils ont juste fait démarrer les trains sur quelques mètres pour éviter que les essieux s’abîment. Bientôt, il y aura de quoi faire.

"Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. On va avoir de quoi s’occuper. Pour l’autorail Picasso; il y a de la carrosserie et de la peinture à prévoir. Pour la ligne, il y aura des travaux de débroussaillage et des coupes d’arbres. Il y aura du travail pour tout le monde. J’appelle surtout ceux qui veulent nous aider à adhérer à l’association."

Un appel aux dons pour sauver l’autorail Picasso

Le moteur du vénérable Picasso nécessite d’importantes réparations.
Le moteur du vénérable Picasso nécessite d’importantes réparations. Photo Hélène Dos Santos

L’Association du train touristique du centre Var a lancé une souscription destinée à financer les réparations du moteur de l’autorail Picasso.

"En 2012, après de nombreuses années de bons et loyaux services, le moteur de notre autorail type Picasso X-3976 de 1956 a subi une grave avarie moteur (fuite d’eau au niveau des chemises de cylindre, Ndlr), racontent les bénévoles. Depuis, l’association met tout en œuvre pour remettre en service cet engin. Le devis des réparations s’élève à 28 147 euros, sans compter la remise en état de sa carrosserie (travaux de tôlerie et peinture). Dans les circonstances actuelles, cette somme risque de mettre en danger les finances de l’association. Nous vous proposons de participer au financement de cette opération. Votre don sera intégralement utilisé pour réparer cet autorail. Comme notre association est reconnue “d’intérêt général”, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt de 66 % du montant de votre don (dans la limite de 20 % du revenu imposable)."


Pour participer à la souscription par internet en payant par carte bancaire, vous pouvez vous rendre sur une page sécurisée (1).

Vous pouvez aussi adresser un chèque à: ATTCV - BP 6 -83660 Carnoules, en n’oubliant pas d’indiquer votre adresse afin de recevoir le reçu fiscal.

https://www.helloasso.com/associations/association-du-train-touristique-du-centre-var

Acteur du territoire

"On exploite la ligne depuis 2001, rappelle le président de l’ATTCV. Depuis 2003, nous avons accueilli 156 420 passagers. Je suis convaincu que le train touristique permet de promouvoir le territoire. Selon notre fédération, pour un euro dépensé dans le train touristique, trois sont dépensés sur le territoire: dans les musées, restaurants, bars… Nos trains à thème (Noël, Pâques, Halloween), remportent toujours beaucoup de succès. On espère continuer à faire plaisir aux familles."

L’association se diversifie également. "Nous avons accueilli quatre tournages l’année dernière, dont deux grosses productions. Ça a eu un impact sur le commerce du coin, notamment pour l’hôtellerie."

Acteur important du territoire, le président espère pouvoir toujours compter sur le soutien des collectivités et avance un autre argument.

"Si un jour, les collectivités veulent relancer la ligne Carnoules-Gardanne, ce sera plus facile si l’activité ne s’est jamais arrêtée. Si nous ne pouvons plus rouler, tout risque de disparaître."

Football news:

L'avenir de Sethien au Barça est menacé. Les joueurs ne le soutiennent pas
Trent sur la motivation: Ronaldo et Messi ne se détendent jamais. Plus tu gagnes, plus tu veux continuer
Conte à propos de la critique: attaquez-moi, Pas le Club ou mes joueurs. Il y a des gens qui veulent voir le verre à moitié vide
Ancelotti à propos d'Everton: nous sommes Heureux d'être en lice pour la Ligue Europa
Christophe Dugarry: Sétien est tout simplement incompétent. Je suis sûr qu'il n'a rien contre Griezmann
Sané est allé à Man City à cause de Guardiola, et maintenant à cause de lui, il part pour le Bayern. Pourquoi donc?
Pep Guardiola: Sancho a décidé de partir, pourquoi devrait-il revenir? Il ne voulait pas être en ville