France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La BCE constate les dégâts après dix hausses de taux

Réservé aux abonnés

La présidente de la BCE, Christine Lagarde. Christoph Hardt/IMAGO/Panama Pictures via Reuters Connect

DÉCRYPTAGE - La Banque centrale européenne devrait maintenir son taux de dépôt à 4%, jeudi, alors que l’économie européenne est en fort ralentissement.

Pour la première fois depuis juillet 2022, le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) devrait opter pour le statu quo, lors d’une réunion décentralisée à Athènes, ce jeudi. Après dix hausses consécutives, qui ont porté son taux de dépôt de - 0,5% à 4% en un temps record, l’heure de la «pause», selon le terme consacré, semble être venue.

À la dernière réunion de politique monétaire, mi-septembre, une partie des grands argentiers avaient déjà plaidé pour ne pas relever les taux. Les partisans de la ligne dure l’avaient finalement emporté. Un consensus devrait se dégager cette fois pour ne rien faire, tout en laissant la porte ouverte à de nouveaux relèvements des taux dans les mois à venir si nécessaire.

Parmi les arguments plaidant pour l’attentisme, des signes «encourageants» sur l’inflation, selon Isabel Schnabel, membre du directoire de la BCE, sont enregistrés. La hausse des prix moyenne dans la zone euro atteignait 4,3% en septembre, contre 5,2% en août et le double…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 67% à découvrir.

La rédaction vous conseille