France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Les fusillades d'Oslo sont désormais traitées comme des "actes de terrorisme islamiques"

Un Norvégien d'Iran, qui appartient à un réseau d'islamistes, a tiré sur une foule près d'un club gay du centre de la capitale. Deux morts et 21 blessés sont tristes.

Drame d'Oslo. Du vendredi 24 juin au samedi soir 25 juin, près d'un bar gay au cœur de la capitale, un Norvégien d'Iran a tué deux personnes et en a blessé 21 par arme à feu. La fusillade a eu lieu devant le pub Perpåhjørnet vers 1 heure du matin heure locale (23h00 GMT) puis devant le club gay voisin London Pub dans le centre de la capitale norvégienne alors bondée. .. Selon le Service national de renseignement norvégien (PST), l'attaque est considérée comme "des actes terroristes islamiques".

Articles connexesCovid-19 expulse les travailleurs suédois de Norvège

Attaque immédiatement arrêtée, suspect "a un long passé de violences et de menaces" et PST lié à son extrémismeet des inquiétudes concernant son appartenance 2015 Il est sur le radar depuis l'année "" ",du réseau musulman extrémiste", a déclaré Roger Berg, chef de service, lors d'une conférence de presse. L'homme de 42 ans a également dû faire face à la police pour des faits mineurs tels que le port de couteaux et la condamnation pour possession de drogue.

Selon Roger Berg, les agences de renseignement lui ont parlé le mois dernier, mais n'ont pas déterminé par la suite que les responsables avaient "une intention violente". .. Il a déclaré que le PST était également au courant de "difficultés liées à sa santé mentale".

L'hôpital universitaire d'Oslo a déclaré que huit personnes étaient hospitalisées et 11 recevaient un traitement médical permanent. La police enquête tôt samedi sur une "connexion" à la marche des fiertés LGBT prévue samedi après-midi à Oslo, eta été annulée} Dit que c'était un signe de solidarité. Un drapeau arc-en-ciel a été placé près du site de l'attaque.

"A l'air très déterminé"

Selon le journaliste de NRK qui était présent au moment de la fusillade, le tireur est arrivé avec un sac et des armes à partir de là. IT out. Il a tiré. "Il semblait queétait très déterminé vers l'endroit oùpointait", a déclaré la femme qui a été témoin de la scène à VG. Tôt le matin, le sac gisait toujours au sol sur les lieux de la fusillade, où des experts techniques et scientifiques de la police s'affairaient. Deux armes ont été confisquées. La zone près du palais de justice est fermée.

Un témoin interrogé par VG a parlé de "War Scene". "Il y avait beaucoup de gens au sol qui avaientblessures à la tête", a-t-il déclaré. Des citoyens ont aidé à l'arrestation et aux premiers soins du suspect, selon la police louant "Contribution héroïque". Les services de renseignement ont relevé le niveau de menace pour le pays scandinave et ont qualifié la situation de "anormale".

Articles associésNorvège  : Inauguration d'un monument aux victimes du massacre d'Utoya

Le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre a accusé "une attaque terrifiante et choquante contre des innocents". "Nous ne connaissons toujours pas la raison de cet acte horrible, mais je veux dire aux homosexuels qui ont maintenant peur et qui pleurent que nous sommes tous avec vous", a écrit sur Facebook. Le roi Harald a dit qu'il était "terrifiant". "Nous devons nous unir pour protéger nos valeurs. Liberté, diversité, respect mutuel,", a-t-il déclaré dans un communiqué. La police a été renforcée dans la capitale pour faire face à d'autres incidents éventuels.

La Norvège, généralement pacifique, a été le théâtre d'un attentat sanglant le 22 juillet 2011. Ce jour-là, l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik a tué 77 personnes dans un attentat à la bombe et une fusillade au siège du gouvernement d'Oslo contre un rassemblement de jeunes travailleurs à Utoya.

Macron appelle à l'unité face à la "barbarie des terroristes islamiques"

Le président français Emmanuel Macron fait face à { "84} La haine appelle à l'unité" et "barbarie terroriste islamique". "Oslo a été frappée par la sauvagerie des terroristes islamistes hier soir. Mes pensées les plus sincères vont aux victimes et à leurs familles, aux blessés et au peuple norvégien", a écrit le chef de la France dans un tweet. "Face à la haine, nous sommes toujours plus unis", a-t-il ajouté.

Articles connexes-Attaque à Oslo : la police a déclaré "Terrorisme"