France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La laïcité dans tous ses éclats sur Lavalette Tude Dronne

Chloé Deriemacker n’est pas une assistante de direction tout à fait comme les autres. Elle est une jeune femme aussi attentive que déterminée qui ne passe jamais inaperçue au sein de la communauté de Lavalette Tude Dronne dans laquelle elle travaille...

Chloé Deriemacker n’est pas une assistante de direction tout à fait comme les autres. Elle est une jeune femme aussi attentive que déterminée qui ne passe jamais inaperçue au sein de la communauté de Lavalette Tude Dronne dans laquelle elle travaille.

Et c’est une femme de convictions. Parmi celles-ci : la défense des valeurs de la laïcité. Au point qu’elle est devenue la référente laïcité pour ladite communauté. Son rôle : « Faire vivre la laïcité parmi les agents de la CDC », en particulier le 9 décembre prochain, journée nationale de la laïcité. Elle aurait pu s’en contenter. « J’ai proposé d’étendre ce travail de sensibilisation à tout le territoire et pas seulement aux agents de la CDC. Avec l’appui des élus, j’ai pris contact avec les écoles, les maisons de retraite, les centres de loisirs et à tous ceux qui étaient intéressés pour participer à une semaine de la laïcité ».

La semaine s’est entamée vendredi dernier avec la venue toute la journée de Nassira Nora-Boucherit. Cette femme, elle-même formatrice pour le centre national de la fonction publique, possède également l’habilitation nationale dans le cadre du plan Laïcité et Valeurs de la République. Elle est passée par Montmoreau et Saint-Séverin pour semer la bonne parole de la laïcité avant d’aller débattre à la médiathèque de Villebois autour de la liberté d’expression et le vivre ensemble.

Des écoles aux maisons de retraite

La semaine se poursuit jusqu’à vendredi prochain dans tous ces établissements. Les uns feront des dessins sur de grandes toiles blanches, on « récoltera » mardi les souvenirs des pensionnaires de l’Ehpad de Montmoreau quand les mains des pensionnaires de la maison de retraite de Villebois se mêleront à celles des enfants. Parce que la laïcité passe aussi par le respect mutuel des générations. L’école maternelle des six arbres de Chalais, l’école de Saint-Romain ont relevé le défi (lire encadré), de même que les collèges de Chalais et Montmoreau mais aussi les centres de loisirs de Villebois, Montmoreau…

« Je n’ai rien oublié des attentats de Charlie, du Bataclan et plus récemment de l’assassinat de Samuel Paty. Même ici dans notre territoire c’est un sujet qui reste d’actualité », ajoute Chloé Deriemaker.

Toutes ces initiatives seront regroupées vendredi prochain dans le tiers-lieu de Montmoreau où se trouve également l’espace numérique Sud-Charente. Les travaux picturaux, sonores et les vidéos seront exposés ou projetés en permanence ce jour-là. Plus tard, en janvier, ils seront accrochés dans la médiathèque de Villebois.

Les bons mots de l’école de Saint-Romain

L’école de Saint-Romain a plongé sans trembler dans le projet. Et elle a mis les moyens humains. Tous les élèves y ont participé pour créer un acrostiche. L’exercice consiste, en partant d’un mot écrit à la verticale, « LAICITE » en l’occurrence, de former avec chacune des lettres d’autres mots en rapport avec le thème.
Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! À Saint-Romain, les lettres ont été formées par le corps des petits écoliers. Pour pimenter l’exercice « nous nous sommes éclatés à travailler ce projet avec un professionnel », raconte Mathieu Becque, le directeur. Car Eric Lejeune de Drone-Art-Services, a (gratuitement) saisi les images par drone, capturé des moments en classe pour restituer un savant montage vidéo. Les enfants avaient répété la scène déjà plusieurs fois. De leurs corps, ils forment sur le sol noir de la cour les mots : Liberté, Charte, École, Loi, Respect, Égalité, Paix.
Le drone a survolé le groupe et immortalisé l’instant. « Une bonne occasion de parler de laïcité et d’en revoir la charte », raconte le directeur. Sujet inconnu d’un enfant de CP qui déclare « il faut en manger ça nous donne une bonne santé » . Une définition fort imagée et qui n’est pas si éloignée de la réalité.