France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La métropole de Rouen s’offre un manuscrit unique de Gustave Flaubert

Selon « France Info », la métropole de Rouen vient de faire une acquisition unique, celle du manuscrit de Novembre, une œuvre de jeunesse de Gustave Flaubert.

Par LePoint.fr
Le manuscrit de Novembre a ete ecrit d'un jet, mais des ratures ont ete ajoutees par Flaubert en relecture.
Le manuscrit de Novembre a été écrit d'un jet, mais des ratures ont été ajoutées par Flaubert en relecture. © Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie sur Twitter.

Temps de lecture : 2 min

Détesté de l'auteur, il est pourtant aujourd'hui considéré comme un véritable trésor. Après être passé d'un collectionneur privé à un autre pendant plus d'un siècle, le manuscrit de Novembre, roman écrit par Gustave Flaubert à l'aube de ses vingt ans, va regagner sa ville d'origine, Rouen. La métropole de Rouen vient en effet d'en faire l'acquisition, à l'occasion d'une vente aux enchères organisée par la maison Drouot, comme l'expliquent les journalistes de France Info

Ce petit manuscrit a été rédigé entre 1840 et 1842 et se comporte 96 pages recto-verso, raturées et annotées par l'écrivain. Le récit a été écrit par intermittence et Flaubert y raconte, de manière autobiographique, sa découverte de la sexualité. Des écrits que l'auteur aurait toujours refusé de voir publier. Le Normand qualifiait d'ailleurs Novembre de « ratatouille sentimentale ». Le texte a pourtant bel et bien édité, trente ans après sa mort, dans ses Œuvres de jeunesses inédites. 

À LIRE AUSSIRouen - La culture en mouvement

« Du Flaubert inédit »

Le rachat de ce manuscrit n'en demeure pas moins une excellente nouvelle pour de nombreux passionnés de l'écrivain, comme l'explique Yvan Leclerc, professeur honoraire à l'université de Rouen et expert de l'auteur, à nos confrères de France Info. « C'est un manuscrit de jeunesse, écrit au fil de la plume, d'un seul jet, mais avec beaucoup de ratures, dont des ratures de relecture. Et celles-ci vont être tout à fait passionnantes, car ce qui est se cache en dessous n'a jamais été déchiffré. On va avoir du Flaubert inédit », promet-il. 

Novembre devrait être rapidement exposé au sein de l'ancienne maison de l'écrivain, à l'endroit même où le texte a été rédigé il y a plus de 150 ans, au désormais musée Flaubert et d'Histoire de la médecine. Il sera présenté aux côtés des manuscrits de Madame Bovary et Bouvard et Pécuchet. Le public pourra ainsi découvrir dès l'année prochaine ce roman « très différent de ce que Flaubert a écrit par la suite », glisse Yvan Leclerc. Mais avant, de nombreux spécialistes devraient se pencher sur ce manuscrit pour tenter de déchiffrer ses derniers secrets. 

À LIRE AUSSIFlaubert, historien