France

La précision qui sauve

Tous les jours pendant le procès des attentats de janvier 2015, l’hebdomadaire Charlie Hebdo offre aux internautes, pendant vingt-quatre heures, l’accès gratuit à ses comptes rendus d’audience. Après avoir entendu le récit des policiers qui, dans la rue, croisèrent Saïd et Chérif Kouachi sortant de l’immeuble de Charlie sans pouvoir, hélas, les arrêter, Yannick Haenel termine son texte par ces mots : « Il faudrait être reconnaissant à tous ceux qui savent raconter : leur précision nous sauve. » Lui-même d’ailleurs mérite la reconnaissance des lecteurs pour cette raison (1).

La précision sauve, c’est vrai, pas les envolées lyriques ni les formules chocs. Le mot juste, le souci du détail, le respect de la chronologie, l’humilité devant les faits, ouvrent la voie vers cette compréhension que l’on croit impossible s’agissant de situations exceptionnelles. La formule « tu ne pourrais pas comprendre » est l’autre façon de dire « je ne peux pas t’expliquer ». Ce que les policiers ont relaté de ces instants-là, qui précédèrent de si peu l’assassinat de leur collègue Ahmed Merabet, n’est évidemment pas une explication mais l’énoncé minutieux de moments extrêmes qui permet de tout partager, ou de tout entrevoir, y compris ces chocs réputés indicibles. Cela « nous sauve » ? Oui, c’est aussi le but de ces audiences et de ces comptes rendus, sauver les victimes, sauver les prévenus, et sauver la foule interdite.

Nous nous plaignons pourtant, quand nous voudrions faire partager notre peine, notre peur, ou d’ailleurs aussi notre joie, notre espoir, de la pauvreté du langage, de sa pesanteur. Les mots sont lourds, le vocabulaire réduit. Nous envions ceux qui s’en passent, les musiciens, les peintres, les danseurs…

La nuit était tombée quand, après la lecture de Charlie et au terme d’une journée très chaude, je suis partie marcher le long de la Seine pour profiter de la fraîcheur. Près du pont d’Iéna, sur la rive gauche, je me suis arrêtée devant le monument jadis inauguré par le président Chirac à la mémoire des morts civils et militaires pendant la guerre d’Algérie et les combats au Maroc et en Tunisie. Il honore aussi la mémoire de nombreux supplétifs assassinés après les accords d’Évian et le retrait de nos troupes. S’il est une tragédie difficile à abriter sous un même monument, c’est bien celle-là. Il y parvient pourtant, car il est lui aussi d’une simplicité induite par sa précision. Au long de ses trois hautes colonnes de pierre s’élancent, de la terre vers le ciel, trois textes électroniques aux couleurs de notre drapeau. En bleu, le ruban infini des noms de tous ces morts, par ordre chronologique et alphabétique. En blanc, des messages rappelant la raison d’être du mémorial. Et en rouge, le passant plus directement concerné peut faire apparaître le nom de celui dont il veut honorer le souvenir.

Conçu pour celui qui passe ou celui qui vient exprès, à la fois discret et bien visible, simple comme une colonne et rigoureux comme un catalogue, solide comme le béton et impalpable comme le digital, ce mémorial n’oublie personne, rendant leur mort aux morts et leur place aux vivants. Proche ou loin de ce qui fut longtemps appelé des « événements », il nous rassemble par sa rigueur et sa précision, en un langage universel qui, comme dans les récits confiés au tribunal, tire d’un moment de rupture, qu’on croyait inracontable, le souffle paisible de la vie.

Football news:

Le président de La Liga sur le départ de Messi: Ce ne sera pas un drame pour nous. Et sa réputation en souffrira
Ronaldo est un fan de l'UFC. Il s'est entraîné pour Habib, s'est entraîné avec Conor, a signé pour tous les meilleurs combattants
Seul Milan n'a pas perdu de points cette saison dans le top 5 des ligues européennes. Aston Villa a perdu-0:3
🎮 Nous avons fait un jeu sur Habib-se battre pour lui et essayer de remplir Gaji
Tebas about Clasico: le Jeu des meilleures équipes du monde. Le match le plus important du football des clubs
L'attaquant de Leeds Bamford a fait un Hat-Trick. Il a 6 buts en 6 matchs de championnat d'Angleterre. Il figure dans le top 4 des meilleurs buteurs de la JPL cette saison-en tête de Son Heung Min de Tottenham et Dominic Calvert - Lewin d'Everton (7 buts chacun). Mohamed Salah de Liverpool a également 6 buts
Moyes sur les spectateurs dans les stades: Les gens regardent les matchs dans les cinémas, pourquoi ne pas le faire dans la rue?