France

Lancement de Blast, un programme dédié aux start-up de la défense et de l'aérospatial

Réservé aux abonnés

Imaginé par l'Onera, Polytechnique, la SATT Saclay et l'accélérateur Starburst, ce programme ambitionne d'accompagner 20 start-up par an.

Vue d'artiste d'une future navette spatiale embarquant des technologies de rupture. Starburst

Blast. Explosion, en anglais. C'est aussi l'acronyme de « Boost and Leverage Aerospace and defence Technologies », le nom d'un nouveau programme français d'accélération, spécifiquement destiné aux start-up de l'aéronautique, du spatial et de la défense dont les idées, innovations et briques technologiques intéressent ces industries de souveraineté.

À l’origine de cette initiative, un constat en forme de paradoxe. La France ne manque ni d'ingénieurs, ni de laboratoires, ni d'universités, ni de centres de recherche au meilleur niveau mondial, et pourtant cette force de frappe peine à engendrer des start-up en grand nombre. De même, la France dispose d'une industrie aéronautique, spatiale et militaire de classe mondiale mais qui n'a pas toujours la ligne directe pour se connecter au monde des start-up. Et il n'existe pas de programme spécifique pour faire grandir les jeunes pousses du «deep-tech», les innovations de rupture utilisant des technologies avancées, dans ces trois domaines.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Lancement de Blast, un programme dédié aux start-up de la défense et de l'aérospatial

S'ABONNER

Football news:

Cristiano et Messi sont deux phénomènes différents
Lautaro sur le contrat avec l'inter: l'Agent et le Club y travaillent. Je me sens bien à Milan
Messi a travaillé dans le groupe général de Barcelone à la veille de la finale de la Supercoupe d'Espagne avec l'Athletic
Pablo sabaleta: Man City est capable d'atteindre la finale de la Ligue des Champions, mais ses rivaux ne pardonnent pas les erreurs
Filipe Luiz: Simeone n'est pas si bon dans la communication avec les joueurs, mais parfois il dépasse la fierté
Ronaldo: Ronaldo n'est pas celui du Real Madrid. Maintenant, il sait se contrôler. Rester dans l'ombre tout le match peut nuire à son adversaire en une minute
Exilé gatagov a fait partie des commentateurs du match Liverpool - Manchester United sur Okko. Piste avec Stognienko-séparément