France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le Retour de la Joie au Festival de Conforence

Le retour de la joie au Festival de Confolens
Le petit Hlib Ukrainien a allumé les flammes du 64ème Festival de Conforence entouré des couples de 10 groupes d'invités.

Photo Quentin Petit

Frédéric Berg - f.berg@charentelibre.fr,Publié le 08/09/2022 au 08 : 00, modifié à 20h34

Le groupe " touch ", le public a compris leur orientation et leurs coutumes volontaires et divertissements tous azimuts. Confolens redécouvre la fête et le " bonheur " qu'elle procure.

IIIl suffit d'arpenter les rues de Confolens pour comprendre ce qui manquait depuis trois ans : Des sourires sans masques dans les rues , environ 500 artistes en répétition cette année, en interaction avec le public, musique assourdissante dès la fin de matinée, drapeaux de 10 pays flottant au vent, Place Henri.

IIIl suffit d'arpenter les rues de Confolens pour comprendre ce qui manquait depuis trois ans : Des sourires sans masques dans les dans les rues, cette année environ 500 artistes répètent, interagissent avec le public, de la musique assourdissante dès la fin de matinée, des drapeaux de dix pays flottant au vent, chez Henri Crusager, la nuit au Centre...

Lieu rempli d'explosions enflammé par le lancement officiel du 64 ce mardi à 18h43e CONFORENCE FESTIVAL  : Cérémonie d'ouverture et allumage de la flamme par Hlib (prononcez Gleb), un jeune Ukrainien de 9 ans , hébergé depuis mars à Conforence (ailleurs j'ai lu). L'Ukraine est présente à la cérémonie d'ouverture avec une délégation de la ville de La Couronne et de la ville sœur de Khotin.

Conforen a choisi de favoriser la paix et le bonheur.

" Après le silence, c'est l'excitation. Chaque groupe a montré la joie et l'émotion d'être là "a déclaré la présidente du festival. Christine Coursaget était tellement émue ce mardi , elle a prononcé un discours sincère plein de messages et d'espoirs lors de la cérémonie d'ouverture bondée sous le chapiteau Rivière (lire encadré) . Auparavant, elle avait reçu les clés de la ville des mains de Jean-Noël Dupré, maire de Confforent. Barrières entre les personnes ».

Au total 36 groupes animent le festival

Le public sera ravi de revenir. " Je n'ai pas été dans un festival depuis près de 10 ans, mais je suis un habitué des festivals. Cette année, je me suis dit que c'est ma priorité. Ce sont mes vacances. J'ai déjà croisé un redoutable bahamien chorale, une fanfare québécoise, et une chorale traditionnelle, les Tuna Espagnoles.Réjouissance pour Francine, 82 ans .

Le responsable du groupe, Tom Gautier, a également partagé"L'enthousiasme de 10 ensembles à travers le monde ", sans oublier que le divertissement est. " a été porté par un total de 36 groupes, en particulier le groupe sur la scène OFF, où le spectacle est entièrement gratuit, ".

Mirabelle Kirkland et Sophie Levine, deux bénévoles chargées de coordonner les OFF stationnés autour de la Place Henri Crusager, Ambiance conviviale » {65 : " Les divertissements durent toute la journée et jusque tard dans la nuit. Des groupes, principalement des locaux, se produisent en direct. "

" Notre véritable sécurité réside dans l'unité »

Christine Crusager, présidente du festival, a déclaré ce mardi soir lors du gala d'ouverture. Extrait. " À une époque où la guerre a déchiré certaines parties de l'Europe et où des conflits ont ravagé le monde, pour démontrer notre engagement et sensibiliser le public, nous devons travailler main dans la main pour reconnaître nos différences. Il existe de meilleurs moyens que se laisser aller à la splendeur Notre festival se présente comme un rendez-vous de référence clair et immuable, notre vraie sécurité est dans la solidarité, notre joie est dans le partage, et notre richesse réside dans nos rencontres avec les autres, et dans toute sa magnifique diversité.7 jours de rencontres et de sourires, 7 jours de partage.Merci infiniment à tous les bénévoles.Plus que jamais, ce 64Que l'esprit de la Fête de la Conforence vive, prospère et triomphe. »