France

Le Sénat US vote pour limiter la capacité de Trump à faire la guerre à l'Iran

LE SÉNAT US VOTE POUR LIMITER LA CAPACITÉ DE TRUMP À FAIRE LA GUERRE À L'IRAN
Le Sénat des Etats-Unis (en photo, le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell) a adopté jeudi un texte destiné à limiter la capacité de Donald Trump à déclencher une guerre avec l'Iran, huit élus de la majorité républicaine ayant décidé de soutenir cette proposition avec les démocrates. /Photo prise le 13 février 2020/REUTERS/Jonathan Ernst

JONATHAN ERNST

WASHINGTON (Reuters) - Le Sénat des Etats-Unis a adopté jeudi un texte destiné à limiter la capacité de Donald Trump à déclencher une guerre avec l'Iran, huit élus de la majorité républicaine ayant décidé de soutenir cette proposition avec les démocrates.

Ce texte a été adopté par 55 voix contre 45. Il obligerait le président des Etats-Unis à retirer les forces américaines engagées dans un conflit avec l'Iran si le Congrès n'adopte pas de déclaration de guerre ou d'autorisation spécifique pour l'usage de la force militaire.

Donald Trump a annoncé qu'il opposerait son veto à ce texte et il est peu probable que deux tiers des sénateurs, le seuil nécessaire, votent pour surmonter un veto présidentiel.

Les adversaires républicains de ce texte, y compris Donald Trump, jugent que son adoption adressera un mauvais signal à l'Iran.

Ses partisans contestent cette interprétation et jugent que le Congrès doit avoir son mot à dire sur toute décision de déploiement militaire.

Les démocrates et certains élus républicains se plaignent de ne pas être correctement informés de la stratégie présidentielle au sujet de l'Iran.

Donald Trump a ainsi ordonné début janvier l'assassinat ciblé, par une frappe de drone en Irak, de l'influent général iranien Qassem Soleimani, sans en informer le Congrès au préalable.

La Chambre des représentants à majorité démocrate a adopté le mois dernier une résolution allant dans le même sens que celle du Sénat mais les deux textes divergent sur certains points et les représentants vont devoir voter à nouveau avant que le projet ne soit adressé pour promulgation à la Maison blanche.

(Patricia Zengerle, avec Susan Cornwell; version française Bertrand Boucey)

Commenter Commenter