France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Léon Blum et nous : « Il est un être profondément universel, mais aussi un héros français »

JE M’ABONNE SANS ENGAGEMENT
Léon Blum, vers 1925. (ADOC-PHOTOS)

Souvent résumé aux congés payés et au Front populaire, l’héritage de Léon Blum est en réalité bien plus large et profond. Discussion entre Philippe Collin, réalisateur d’un podcast à succès sur la vie du leader socialiste, et l’historien Pascal Ory.

Temps de lecture 9 min

Parlez de Blum et vous suscitez quelques images décolorées : l’été 1936, les grandes grèves, les congés payés. On oublie son combat pour l’innocence de Dreyfus, le congrès de Tours et son refus d’adhérer à la IIIe Internationale, la haine antisémite à son égard, sa captivité dans le camp de Buchenwald, de 1943 à 1945. Ensevelie, sa mémoire semble revivifiée par le surprenant succès d’un podcast réalisé par Philippe Collin, qui a été adapté sous la forme d’un livre paru ces jours-ci (« Léon Blum. Une vie héroïque »). Albin Michel réédite aussi « le Dernier Mois », le témoignage de Blum sur sa sortie de Buchenwald, préfacé par Pascal Ory. Nous avons réuni les deux auteurs pour parler de ce « héros républicain français ».

Le podcast que vous avez réalisé sur la vie de Léon Blum atteint 1,8 million d’écoutes. Comment expliquez-vous ce succès ?

Philippe Collin. J’en suis le premier surpris. Léo

Cet article est réservé aux abonnés.

ou Exclusif Google

ou Exclusif Google : -50% pendant 1 an

Les plus lus

A lire ensuite

En kiosque