France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Les faillites d'entreprises augmentent mais restent en deçà des niveaux pré-corona

Les faillites d'entreprises françaises se sont poursuivies en juillet Les données publiées mercredi par la Banque de France ont montré une lente accélération au cours de l'année en juillet. De juillet 2021 à 2022, 34 653 entreprises ont déclaré faillite. C'est 23,1% de plus que la période 2021-2022.

Une tendance à la hausse est observée et un peu plus forte depuis plusieurs mois. Juin a augmenté de 15,9 % en glissement annuel et mai de 10,0 %.

Cependant, malgré ces augmentations successives , le taux de défaut annuel reste inférieur de 32,2 % à celui de la période pré-Covid-19, selon les chiffres de la Banque de France. Peindre la dynamique à long terme de l'échec est certainement difficile, car la pandémie a perturbé les taux d'échec.

Coûts peu clairs

Les mesures de soutien à la trésorerie des entreprises, ainsi que le ralentissement de l'activité des tribunaux de commerce, ont entraîné, entre autres, des suspensions de paiement.

Du fait de son importance "à tout prix", le nombre de pannes en France est tombé à environ 27 000 en 2021, contre plus de 50 000 par an avant la crise sanitaire. La plupart de ces aides ont été supprimées, sauf pour des crises passagères comme l'incendie de la Gironde. En juillet 2022, "depuis le début de l'année, le nombre de défaillances est resté légèrement supérieur à 3 000",notait dans le rapport mensuel de la Banque de France.

Au premier rang, à l'instar des PME (+36,4 %), il y a eu une proportion croissante de faillites d'entreprises au cours des 12 mois par rapport aux 12 mois précédents (+44,4 %). Je suis là. Les faillites d'entreprises de taille moyenne ont chuté de 39,5 %.