logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Les notes de OM-OL : Payet énorme, Andersen passif

Menés par un Payet de gala, les Marseillais ont montré un visage assez séduisant avec un Rongier qui confirme sa bonne forme. Côté lyonnais, peu de joueurs ont tenté de se révolter, avec la sortie assez surprenante de Reine-Adelaïde à la mi-temps.

Marseille: Rongier confirme

Mandanda 5

Une première période très tranquille et un deuxième acte serein. Malgré la réduction du score de Dembélé sur laquelle il ne pouvait rien.

Sarr 5

Toujours très généreux dans son apport offensif sur le côté droit, mais toujours peu adroit sur ses centres. Sa prestation défensive fut poussive.

Caleta-Car 6

Une prestation solide pour celui qui enchaîne les titularisations. Pas de panique pour le Croate qui s’est même payé le luxe de monter par moments.

Gonzalez 4

Toujours très bon dans les duels, le défenseur espagnol, qui a annoncé qu’il serait Marseillais la saison prochaine, a mis l’engagement nécessaire dans cette rencontre. Mais a pêché sur le but de Dembélé mais aussi sur son carton rouge en qualité de dernier défenseur.

Amavi 5

L’ancien Niçois va beaucoup mieux et retrouve de la confiance. Même s’il a parfois souffert suite à la technique de Traoré et l’apport de Cornet.

Kamara 6

Positionné de nouveau en sentinelle, le Minot a  convaincu par son anticipation et son engagement. Il a terminé la rencontre en défense centrale suite à l’expulsion de Gonzalez.

Rongier 7

Encore un match plein pour l’ancien Nantais. Très gros travailleur, il s’est montré infatigable et intéressant d’un point de vue offensif. Acteur important du pressing marseillais.

Sanson 6

Titularisé dans un milieu à trois, il aura apporté beaucoup de vitesse lorsque son équipe s’est projetée vers l’avant, sans jamais rechigner aux tâches défensives.

Payet 8

Le meilleur match de la saison pour le meneur de jeu marseillais. Auteur d’un doublé (3e et 4e but cette saison), il aura montré une envie et une implication sans faille. présent dans l’ensemble des situations dangereuses de son équipe (remplacé par Germain, 77e).

Benedetto 4

Un match moyen de la part de l’Argentin. Ses appels et remises ont souvent été intéressants, mais il n’a que très peu existé dans la surface lyonnaise. Sacrifié par Villas-Boas suite au rouge de Gonzalez (remplacé par Strootman, 66e).

Lopez 5

Une première pour lui, positionné par AVB à droite de l’attaque phocéenne. Le Marseillais ne s’en est pas trop sorti, même s’il a peu pesé dans ce secteur. (Remplacé par Khaoui, 88e).

Lyon : Aouar n'a pas pesé

Lopes 5

Match très calme pour le portier franco-portugais qui a piqué une colère noire envers ses partenaires après le deuxième but de Payet.

Dubois 4

Le latéral droit lyonnais n’a pas pu peser comme il le désirait. Malgré l’activité de Traoré devant lui, il n’a que trop rarement apporté le danger.

Andersen 4

Match compliqué pour le Danois qui a encore du mal à gérer la profondeur dans son dos. Trop passif sur le deuxième but de Dimitri Payet.

Denayer 5

Copie sobre pour le Belge qui n’a pas eu le rendement habituel en charnière.

Koné 4

Les matches se suivent et se ressemblent pour l’ancien Lillois. Offensivement, il y a beaucoup trop de déchets dans son jeu. Défensivement correct, surtout en raison de la faible activité de Lopez face à lui.
Thiago Mendes : coupable d’une main malheureuse – mais évitable – qui amène le penalty marseillais, le Brésilien a semblé moins à son aise sans Tousart.

Aouar 4

Dans une position beaucoup plus reculée que de coutume, Aouar a surtout dû colmater les brèches de l’entrejeu lyonnais en première période. Repositionné en 10 après la sortie de Reine-Adélaïde à la pause, il se blesse sur son premier rush et sort dans la foulée (55e). Remplacé par Rayan Cherki (58e), dépassé.

Traoré 5

Actif sur son côté droit, il a été généreux dans sa débauche. Comme souvent, il lui a manqué de la lucidité sur le dernier geste. Signe un centre au cordeau pour la réduction du score de Moussa Dembélé (59e). Remplacé par Martin Terrier à moins de vingt minutes de la fin du match.

Reine-Adélaïde 5

A nouveau titularisé dans un rôle d’électron libre au cœur du jeu, JRA a été celui qui a fait sauter les lignes adverses côté lyonnais. Mais en délaissant ses tâches défensives, il a exposé ses partenaires. Est-ce pour cela que Rudi Garcia l’a remplacé par Jean Lucas après le retour des vestiaires ?

Cornet 4

L’international ivoirien n’a pas existé sur ce côté gauche qu’il continue d’apprivoiser. Auteur d’un coup franc qui a fait passer un frisson dans le stade juste après la réduction du score de l’OL.

Dembélé 5

Le buteur lyonnais a trouvé le chemin des filets au Vélodrome. Mais il a vécu une soirée délicate. Très peu trouvé dans la surface par ses partenaires, il a marqué sur sa seule véritable action

Themes
ICO