logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Les Ponts-de-Cé. Climb’Up déjà haut dans les cœurs

Il fallait prendre de la hauteur, jeudi soir, pour apercevoir la coupure du ruban, synonyme d’inauguration de l’unique complexe d’escalade indoor en Anjou. Il y avait foule chez Climb’Up.

Ce samedi 14 septembre à 10 heures, les portes du complexe d’escalade ouvriront pour deux jours de découverte et de gratuité.

En amont, le ban et l’arrière-ban étaient là, jeudi soir, pour l’inauguration du complexe d’escalade Climb’Up aux Ponts-de-Cé, dans le Décathlon Village (présentation dans notre édition angevine de mercredi dernier). La foule est estomaquée par l’espace ; les grimpeurs sont soufflés par les possibilités offertes et la beauté du site.

« Une vitrine de notre marque », François Petit

François Petit, l’ancien champion d’escalade concepteur et le développeur de la marque Climb’Up, est aux anges. « Nous avons tout mis dans ce 24 e établissement de la marque qui devient ainsi le site référence, la vitrine de nos savoir-faire. C’est une salle stratégique dans le développement de notre entreprise ». Une entreprise à laquelle participent localement les frères Jérôme et Benjamin Poisson qui ont créé une SAS pour monter ce site ponts-de-céais qu’ils dirigent.

François Petit a salué l’engouement des acteurs locaux pour ce projet né d’une rencontre en juillet 2016 avec Thierry Cariou, le directeur de Décathlon. « Dès ce rendez-vous, municipalité des Ponts-de-Cé, Ville d’Angers, l’Agglo, la CCI, Alter étaient présentes et intéressées ». Pour la petite histoire, le Lyonnais a reçu, des mains de Thierry Cariou, le nouveau maillot du SCO d’Angers floqué à son nom, qu’il a endossé sans sourciller. Huit mois après la pose de la première pierre, le complexe est ouvert.

Un rééquilibrage dans l’Agglo

Jean-Paul Pavillon, le maire des Ponts-de-Cé, se dit heureux « de voir ce très bel équipement s’installer dans un secteur dédié aux sports et aux loisirs, dans un rééquilibrage de l’offre entre le nord et le sud de l’agglomération ».

Ce n’était pas le propos ce jeudi soir, mais les municipalités « du sud » de l’Agglo aimeraient bien construire un espace aqualudique digne de ce nom et Moulin-Marcille pourrait être l’emplacement adéquat. Peut-être la prochaine annonce pour ce secteur en pleine évolution.

Pas de concurrence avec les clubs

Pascale Pilnière, la présidente de la Ligue de la montagne et de l’escalade, était au nombre des invités de cette inauguration. Elle est très claire sur le développement des salles commerciales d’escalade : « Il n’y a pas de concurrence avec les clubs d’escalade. Les propositions des uns et des autres sont complémentaires. L’escalade fera sa rentrée aux Jeux olympiques l’an prochain à Tokyo et, comme pour tous les sports, ça va créer un engouement du public. À l’heure actuelle, nos clubs sont saturés et nous ne pourrons pas répondre à toutes les demandes. Par expérience, nous voyons aussi que ceux qui démarrent dans de telles salles et qui sont mordus par l’escalade, s’inscrivent ensuite en club ».

En revanche, elle pointe du doigt un écueil à gérer pour les clubs : « Dans une région comme la nôtre qui n’est pas montagnarde, nous avons peu de moniteurs diplômés d’État. C’est difficile pour les clubs de trouver des salariés. Le problème est identique pour les salles commerciales qui viennent nous piquer nos personnels. Il faut que l’on travaille en bonne intelligence ».

Ce week-end l’espace Climb’Up organise des portes ouvertes, de 10 heures à 19 heures, dès 3 ans. Initiations gratuites. Location gratuite du matériel, dans la limite des disponibilités.

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO