France

Les poulets Loué et le Gaulois se lancent dans le sushi

Le propriétaire de ces marques, le groupe LDC, a acquis 60% d'Asia General Food, un spécialiste des kiosques de sushis en grandes surfaces. Il vise 80 corners dans les 5 ans.

« Nous ne sommes pas novices dans le poisson et la cuisine asiatique». Pour Denis Lambert, président du directoire du groupe LDC (poulets Loué et le Gaulois, Maître Coq, Marie...), la récente acquisition faite par le groupe sarthois dans le sushi n'est pas une révolution. Et pourtant, le volailler davantage connu pour ses blancs de poulet ou ses plats cuisinés Marie, entame bien un tournant inattendu.

Début novembre, le groupe, sauveur de Doux en 2018 et chef de file de la filière volaille en France, a ainsi acquis auprès de ses fondateurs, 60% d'Asia General Food. Il s'agit d'un spécialiste des concessions de kiosques de sushis et de cuisine asiatique en grandes surfaces, sous la marque Sushi Master. Un concept qui a explosé au début des années 2000, les hypermarchés y voyant un moyen d'animer et soutenir le trafic dans leurs magasins en perte de vitesse.

80 corners d'ici 5 ans

LDC ne communique pas sur le montant de l'opération, mais affiche ses ambitions pour sa nouvelle filiale, qui réalise 11 millions d'euros de chiffre d'affaires avec une trentaine de bars en grandes surfaces en France. «D'ici 5 ans, nous visons 80 corners et 40 millions d'euros de chiffre d'affaires», précise Denis Lambert. Il s'agit d'une petite diversification pour LDC et ses 4,4 milliards d'euros de ventes. Mais le groupe mise sur le goût non démenti des Français depuis une vingtaine d'années pour un plat simple et équilibré.

Au-delà des chaînes de restauration, les ventes de sushis en grandes surfaces représentent 21% des achats de sushis en France (222 millions d'euros), selon les panels de distributeurs. «Même si nous achetons déjà beaucoup de poissons pour nos activités traiteurs (15% de l'activité) ou pour nos marques asiatiques comme Traditions d'Asie, l'idée est d'acquérir un savoir-faire sur cette offre qui demande une fraîcheur extrême et une préparation à la dernière minute, explique le dirigeant. Nous apprenons aussi un nouveau métier de franchisé».

Selon les résultats, un élargissement de ce concept de bar, à son métier originel de volailler pourrait être étudié. «Mais plutôt dans un second temps», précise Denis Lambert.

Marché mature en hypermarchés

Pour s'imposer, le groupe devra toutefois rivaliser avec les historiques du secteur: Sushi Daily et Sushi Gourmet qui ont déjà installé leurs logos dans plusieurs centaines de grandes surfaces en France. Ou encore Sushi Shop, la chaîne de restaurants qui s'est aussi essayée à ce format. Dans les hypermarchés, après plusieurs années d'explosion de ces bars, le concept reste un classique mais le marché semble être arrivé à saturation. Chez Carrefour par exemple, un des premiers à s'être essayé à ces stands, 172 des 200 hypermarchés français sont déjà équipés.

Malgré tout, «les ventes continuent de progresser année après année sur ce concept», témoigne une porte-parole de Carrefour. Enseignes et chaînes de sushis étudient désormais le potentiel sur les supermarchés et magasins de proximité. Des formats plébiscités depuis le début de la crise.

Football news:

Liverpool et le PSG ont offert des contrats à Alaba, mais le joueur a choisi le Real Madrid. Il rêvait de jouer pour Madrid
Je crois en Zlatan. Ibrahimovic a répondu à la question sur les chances de Milan sur le Scudetto
Man City n'a pas encore proposé à Agüero et Fernandinho de prolonger leurs contrats
Frank Lampard: Chelsea n'a pas Hazard, qui représentait 50% des buts et aides, et Diego Costa avec 30 buts par saison
Donnez à la Juve dix Mandžukić - et nous gagnerons la Ligue des Champions. Le nouveau venu de Milan a fait un cauchemar à Messi, s'est disputé avec Pepe et a été le favori d'Allegri
Le Real Madrid pourrait signer Agüero, Giroud ou Milic après le départ de Jovic
Chelsea a dépensé le plus en transferts en 2020 en Europe. Manchester United est 2e, Man City 3e