France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Les signes d’un retournement de la conjoncture se multiplient

Réservé aux abonnés

La Banque de France relevait il y a quelques jours que la situation de trésorerie se dégrade dans les entreprises de services. Taolmor/TMAX - stock.adobe.com

DÉCRYPTAGE - Officiellement, les économistes tablent toujours pour la fin de l’année et le début 2024 sur une croissance certes entravée mais positive.

En cet automne, les nuages gris s’accumulent au-dessus de l’économie française. Au-delà des questions d’évolution de la productivité, le rebond du chômage traduit en effet un ralentissement de l’activité, qui avait jusqu’ici étonnament bien résisté au resserrement des conditions de financement et aux turbulences géopolitiques. Officiellement, les économistes tablent toujours pour la fin de l’année et le début 2024 sur une croissance certes entravée mais positive. L’Insee s’avance ainsi sur une projection de progression du PIB au troisième et quatrième trimestre de respectivement + 0,1% et + 0,2%.

Alors même qu’ils ne prennent pas encore en compte les conséquences du conflit au Proche-Orient, plusieurs indicateurs laissent toutefois craindre un retournement plus brutal de la conjoncture. Le climat des affaires, un indicateur bâti par l’Insee à partir des réponses des chefs d’entreprise à un panel de questions, s’est ainsi très rapidement dégradé depuis six mois. En octobre, à 98,5 (versus…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

La rédaction vous conseille