France

Les smartphones dans vos tiroirs, c’est de l’argent qui dort

Tous les ans, c'est la même rengaine. Les fabricants de smartphones rivalisent d'ingéniosité pour nous proposer toujours plus de fonctionnalités sur leurs nouveaux modèles. Pour certains Français, impossible de résister à l'appel des nouvelles technologies. Résultat : entre 54 et 113 millions de vieux appareils dorment dans nos tiroirs, selon une étude parue en 2019 (1).

Jusqu'à plusieurs centaines d'euros pour des modèles récents

Faute de leur trouver meilleure utilité, les téléphones sont laissés à l'abandon, alors qu'ils sont toujours en état de marche. Outre l'impact écologique catastrophique de la surconsommation de produits électroniques, saviez-vous qu'un téléphone fonctionnel peut encore vous rapporter gros ? A condition bien sûr, d'en avoir pris soin durant son utilisation...

Sur le site de vente Ebay, on peut faire estimer la valeur de son téléphone. Ainsi, un Samsung Galaxy S7, blanc perle, 32 Go, fourni avec ses accessoires, d'occasion et en bon état, se revend en moyenne 130 euros. Les derniers modèles de la marque peuvent, eux, peuvent vous rapporter plusieurs centaines d'euros.

Sur BackMarket, spécialisé dans la vente de produits reconditionnés, le montant d'une reprise pour un iPhone 7 – mis sur le marché en 2016 – d'une capacité de 32 Go, non débloqué à tous les opérateurs, avec un écran et une coque intacte est de 120 euros. Pour un iPhone X – sorti en 2017 - 64 Go, en très bon état, le devis grimpe à 320 euros. Du côté des marques chinoises, le Huawei P20 pro, non débloqué, intact pourra vous rapporter jusqu'à 215 euros.

A noter que les sites de produits reconditionnés comme BackMarket (Fnac, CDiscount, Boulanger, etc.) peuvent également reprendre vos téléphones abîmés, rayés, cassés, ou en mauvais état de marche. Inévitablement, le pécule sera moindre, mais cela vous rapportera tout de même un peu plus que s'il reste au fond d'un tiroir... 

(1) "Étude du marché et parc de téléphones portables français en vue d’augmenter durablement leur taux de collecte", juillet 2019. Constat réalisé d'après une enquête Opinion Way auprès de 1008 Français majeurs, dans le cadre de cette étude.