France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Ligue 1 : Diatta vire au méchant, Ajork joue les figurants... Strasbourg-Monaco en tête/flop

Ressuscite Monaco Crepandiata, Strasbourg Ludovicia Jork, qui n'existait pas... Retrouvez ce qui a retenu l'attention de la rédaction lors du succès de l'ASM en Alsace (1-2).

TOPS

Ghost Crepandiata

L'attaquant monégasque de retour de blessure ce samedi m'a surpris dans l'après-midi. En étant attractif dans le jeu, et surtout, en étant décisif. Le Sénégalais a décroché le joyau à la 43e minute et fait taire 26 000 supporters strasbourgeois. Une volée renversante du pied droit, partant des 20 mètres comme un boulet de canon et terminant la course par un but de Cels, est impuissante dans ce frappeur. Le but qui sera peut-être le plus beau en ce premier jour.

Sauveur Nübel

A Monaco, on aime avoir peur. De ce fait, pour combler les trous apparents du bâtiment central, il convient de l'équiper d'un dernier mur solide. Quelqu'un qui ferait mieux d'assumer ce rôle que le gardien allemand Alexander Nübel. D'une grande hauteur de match, il n'a craqué qu'une seule fois contre Diallo à la 65e minute (s'il n'a pas compté les buts non accordés en 90 minutes + 3). Entre autres choses, il aurait sauvé son équipe de deux matchs nuls pendant les dernières secondes du match. Est-ce un New Bell Award digne ? Certainement pas encore, il offre trois points à son équipe.

Diallo, solitaire

A Strasbourg, Habib Diallo était bien seul à la pointe de l'attaque... en lien avec Ayoruk, une ancienne féminine L'attaquant n'est que l'attaquant strasbourgeois cet après-midi. Il a été récompensé par un but et a presque doublé avant que VAR n'intervienne.

A lireLigue 1 : Monaco s'est fait peur mais a parfaitement démarré à Strasbourg

Flop

Ajorque l'invisible

De nombreux followers RCSA envoyés vers d'autres horizons Ludovic Ajorque n'a pas été soulagé aujourd'hui avec cette performance illusoire. Quelques tirs écrasés des 20 mètres en première période ont été ses seuls temps forts...

Malchanceux Lienard

Beaucoup, beaucoup, beaucoup d'envie ce premier match. Mais cela ne suffit pas toujours. Le capitaine strasbourgeois se serait donné avant de quitter le terrain à la 82e minute, mais il lui manquait un avantage décisif. J'ai raté quelques passes et fait de mauvais choix... ce match n'était pas son meilleur. la honte.

Embolo n'est pas encore à l'aise

Il est certainement le pire Monaco de la journée. L'attaquant suisse n'a pas réussi à se concentrer sur la défense strasbourgeoise cet après-midi. Surtout entouré de Diop et Diatta, il n'a jamais été notoirement dangereux... Je ne sais pas s'il marquera des points dans la rotation entre Volland et Benjader.