logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Lorient. La ruée sur les stations encore ouvertes

Au 4e jour du blocus du dépôt de pétrolier, une majorité de stations-service sont à sec au Pays de Lorient. Depuis 7 h ce lundi, les files s’allongent chez Total à Keroman.

Station | OUEST-FRANCE

Au 4e jour du blocus du dépôt de pétrolier de Kergroise par les entrepreneurs de travaux publics, une majorité de stations service est à sec de carburant au Pays de Lorient. La station Total à Keroman, réapprovisionnée dans la nuit de samedi à dimanche est prise d’assaut, depuis 7 h ce lundi matin. Les files s’allongent autour des pompes. La cuve de gasoil est déjà au 3/4 vide.

Les files s’allongent à la station Total de Keroman. | OUEST-FRANCE

« À midi, je n’ai plus rien », relève le pompiste. En attendant, les automobilistes remplissent les réservoirs. Stéphane, artisan vitrier est rassuré. Il multiplie les allers-retours entre Lorient et Vannes. Je vais pouvoir travailler et tenir au moins trois jours. Comprend-il les raisons du blocus ? Non, pas à ce point-là.

Thibault, un retraité qui arrive du Faouët craignait lui aussi la panne sèche. Il retrouve le sourire. C’est la première station que je trouve ouverte. Pour Yvon, moniteur d’auto-école, il y avait aussi urgence à trouver du carburant. Voilà qui est fait. Mais si tout cela doit durer, cela deviendra vite catastrophique. 

Lorient. La ruée sur les stations encore ouvertesOuest-France.fr
Themes
ICO