France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Maltraitance dans les crèches privées : Babilou, People & Baby... les 4 groupes mis en cause convoqués par le gouvernement

Le gouvernement va convoquer les quatre grands groupes de crèches privées mis en cause dans deux livres enquêtes sortis cette semaine, qui dénoncent dérives et maltraitances. 

Deux livres consécutifs, les deux portants sur les crèches privées, comme un pavé dans la mare cette semaine, et qui poussent le gouvernement à prendre la parole sur ce sujet sensible. Invitée ce dimanche 10 septembre du "Grand Rendez-vous" d'Europe 1 et CNews, Aurore Bergé, ministre des Solidarités et des Familles, a indiqué que les quatre groupes évoqués dans les livres Babyzness et Le Prix du berceau, seraient convoqués. 

Dans leur livre "Le prix du berceau", sur les conséquences de la privatisation des crèches qui est paru ce vendredi 8 septembre, Daphné Gastaldi et Mathieu Périsse pointent notamment du doigt les pratiques employées par ces entreprises. Comme le rationnement des portions de repas, des soins minutés, mais aussi la pratique du "surbooking".

"Je veux comprendre"

Ainsi, la ministre assure que les représentants de Babilou, Les petits chaperons rouges, People & Baby et La maison bleue, "seront convoqués dans mon bureau parce que je veux comprendre concrètement ce qu'il s'est passé et je veux surtout avoir leurs engagements".

Elle a également fait part de son intention de réunir "les préfets qui agissent dans les départements, en leur demandant de croiser toutes les données à disposition" pour "identifier les établissements à risque" et permettre des contrôles "très ciblés et très rapides", précise l'AFP citée par France Info.

Déjà ce jeudi 7 septembre, au micro de BFM, Aurore Bergé avait évoqué une série de mesures et un renforcement des contrôles pour mieux encadrer l'accueil des enfants en crèches privées et améliorer les conditions de travail dans ces structures.