France

Melody Gardot, Diana Krall et Elina Duni, trois pépites du chant en ballade

Tandis que sous l’accablant couvercle du confinement les feuilles d’automne tourbillonnent en ronde monotone, trois chanteuses et leurs disques respectifs sèment une lumière bienfaisante. L’Américaine Melody Gardot, la Canadienne Diana Krall et l’Helvético-Albanaise Elina Duni, autrices, compositrices et leaders, ont en commun de cultiver une dualité fascinante qui tresse force et fragilité.

Le nouveau souffle de Diana Krall

Difficile de choisir entre les trois albums. Si l’on a envie de célébrer l’amour, on s’abandonnera à la volupté qu’exhalent Melody Gardot (Sunset in The Blue) et Diana Krall (This Dream of You). Cette dernière présente l’ultime enregistrement qu’a conduit pour elle le producteur Tommy LiPuma, décédé peu après, à l’âge de 80 ans. Du duo au sextet, Diana Krall a convié la crème des musiciens, John Clayton, Christian McBride, Russell Malone… Et a fait appel à un orchestre à cordes sur deux plages. Avec tout ce beau monde, elle a gravé un opus en grande partie constitué de standards, auxquels elle apporte un nouveau souffle.

De This Dream of You (dû à Bob Dylan), la vocaliste et pianiste déploie une version frissonnante de langueur et mélancolie, dans un sextet où s’illustrent le violoniste Stuart Duncan et le guitariste Marc Ribot.

Melody Gardot réchauffe le cœur

Comme Diana Krall dans ce disque de rêve, Melody Gardot avec Sunset in The Blue, livre pour l’essentiel des ballades. Et comme Diana Krall encore, elle susurre un swing à la fois rassérénant et troublant. Récompensés à maintes reprises, le producteur Larry Klein et l’arrangeur Vince Mendoza ont accompli un travail d’orfèvre pour cet album, où intervient le Royal Philharmonic Orchestra de Londres. Une douzaine d’émérites artistes (de jazz ou d’ailleurs) complètent le casting. Parmi eux, chacun sur un titre, Sting et le crooner du fado portugais Antonio Zambujo.

Melody Gardot a écrit la plupart des morceaux, hormis deux standards et la Chanson des vieux amants (de Brel et Jouannest), dont son chant s’empare exquisément, avec le Royal Philharmonic Orchestra pour écrin. Pendant son confinement parisien en mai, elle a réuni un casting virtuel via les réseaux sociaux. En témoigne From Paris With Love, qui réchauffe le cœur en ces temps de frimas social.

Elina Duni, messagère des bateaux perdus

Dédié aux migrants, Lost Ships, conçu par Elina Duni en étroite collaboration avec le guitariste britannique Rob Luft, comblera qui aime le hors-piste et, de surcroît, apprécie une œuvre portant un message. Le tandem a cosigné la moitié du répertoire (en anglais), notamment la pièce éponyme, en laquelle la native de Tirana évoque ces « bateaux perdus dans le vent »… Outre un standard de jazz et quatre traditionnels (d’Albanie, des États-Unis et d’Italie), la reprise d’ Hier encore (de Charles Aznavour), en simple duo voix guitare, conclut magnifiquement le périple.

Lost Ships bénéficie de l’inventivité sonore et de la qualité éditoriale qui forgent la renommée d’ECM. Le livret de 32 pages comprend l’entièreté des paroles, leur traduction (en anglais ou français selon le cas), des photos et la totalité des crédits. En 2020, le label indépendant munichois ECM, dirigé par le producteur visionnaire Manfred Eicher, fête ses 50 ans. Profitons-en pour savourer une de ses récentes perles discographiques, Budapest Concert, du pianiste Keith Jarrett : art de l’improvisation et quête introspective tissent un solo solaire.

Football news:

Kepa a raté 8 buts en 6 matches de la saison pour Chelsea
Musa pourrait passer à West Bromwich avant la fin de la saison. Examen médical-mercredi (Daily Mail)
Fikayo Tomori: Maldini, le meilleur défenseur de l'histoire, m'a appelé et j'ai réalisé que je voulais jouer à Milan
Benitez ne reviendra pas à Chelsea si Lampard part et ne dirigera pas Newcastle avant le changement de propriétaire
Arthur a marqué pour la Juventus pour la première fois. Il joue son 19e match pour le Club
Les supporters de Chelsea ont soutenu Lampard Avec une bannière nous croyons en Frank. Alors. Maintenant. Toujours
Le directeur du Real butragueño: Tout le monde sait ce que Zidane signifie pour nous. Des rumeurs surgissent quand il n'y a pas de victoire