France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Meurtre aux Fêtes de Bayonne : responsabilité, auteur des coups, fuite... les six suspects entendus par la justice

Ce samedi 30 septembre 2023, dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Patrice Laniès, 46 ans, le parquet de Bayonne a annoncé la mise en examen de six suspects âgés de 21 à 27 ans. Une femme de 33 ans a par ailleurs été placée sous contrôle judiciaire.

Le 26 septembre dernier, six jeunes hommes dont trois Ligériens ainsi qu'une femme ont été interpellés en région parisienne et en Loire-Atlantique, puis placés en garde à vue, rapporte Ouest France

Les suspects auditionnés par un juge d'instruction

Cinq ont été mis en examen pour "homicide volontaire" et "non-dénonciation d’un crime" après le meurtre de Patrice Lanies, à la fin du mois de juillet à Bayonne. Le sixième suspect doit lui, se soumettre à un contrôle judiciaire. Ce vendredi, une femme de 33 ans a également été mise en examen pour non-dénonciation de crime. Celle-ci a été placée sous contrôle judiciaire. Entendus dans la nuit de ce vendredi à samedi, tous ont nié leur implication dans le tabassage et le décès ensuite, de Patrice Laniès, 46 ans.

Selon Sud Ouest, chacun sera auditionné par un juge d'instruction, qui dirige désormais l'enquête. Il devra déterminer le ou les auteurs des coups et les responsabilités de chacun. Le juge essayera également de savoir si les agresseurs ont bénéficié d'une aide pour s'enfuir. En fonction de tout cela, il prononcera d'éventuelles mises en examen.

De multiples coups de poing et de pied au niveau de la tête

Selon les informations révélées par le procureur de la République de Bayonne, Jérôme Bourrier, les suspects sont âgés de 21 à 27 ans, tous de nationalité français et "connus des services de police" pour certains d'entre eux, rappelle La Dépêche. Trois ont été arrêtés dans l'Essonne et trois autres en Loire-Atlantique.

Le 26 juillet dernier, soit le premier soir des fêtes de Bayonne, Patrice, 46 ans, était sorti de chez lui et s'était adressé à trois individus qui urinaient sur sa porte, située quai des Corsaires. Après leur avoir demandé d'arrêter, les trois hommes avaient mal réagit face à la requête du bayonnais. Le quadragénaire avait ainsi reçu de multiples coups de poing et coups de pied au niveau de la tête. Les agresseurs avaient ensuite pris la fuite. 

Une fois prise en charge par les secours, la victime présentait une hémorragie cérébrale. Placé dans le coma artificiel, Patrice avait succombé à ses blessures le jeudi 3 août.