France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Monaco réagit en Betclic Elite en s'imposant au Mans

Elie Okobo a été le meilleur marqueur monégasque mardi soir. (Thomas Proisy/PRESSE SPORTS/Presse Sports)

Elie Okobo a été le meilleur marqueur monégasque mardi soir. (Thomas Proisy/PRESSE SPORTS/Presse Sports)

Après deux défaites à domicile en Championnat, Monaco a tenu son rang en s'imposant sur le parquet du Mans mardi soir (90-81), à deux jours de son clash avec Villeurbanne, jeudi à l'Astroballe.

29 novembre 2022 à 23h30

Après deux défaites de suite, de surcroît à domicile, ses deux seules en Championnat cette saison (Dijon, 84-95 ; Limoges, 80-84), il fallait s'attendre à une réaction de la part de Monaco. La grosse écurie de Betclic Elite, qui rêve de tout rafler cette saison, sur la scène nationale comme en Europe où elle vise au minimum le Final Four, a remis les pendules à l'heure mardi, dans le cadre de la 10e journée de Betclic Elite, sur le parquet du Mans (81-90).

Moerman retrouvé

Le MSB, qui enchaîne un troisième revers de rang pour la première fois d'un début de saison réussi, a plusieurs fois pensé pouvoir chatouiller l'ogre du Rocher. Mais à chaque fois qu'il s'escrimait à revenir souffler sur les nuques monégasques, les hommes de Sasa Obradovic mettaient un coup d'accélérateur. Distancés d'entrée, notamment grâce à un Adrien Moerman retrouvé (9 points à 3/3 à 3 points en 12 minutes, de quoi mettre les siens sur orbite -28-46, 18e sur un flotteur d'Elie Okobo suivi de deux points de Matthew Strazel).

L'agressivité défensive des visiteurs (10 interceptions), qui sortaient d'un succès étriqué mais précieux sur le Bayern Munich (80-79), a largement contribué aux 21 balles égarées par les Manceaux, qui malgré tout, sur des séries de Tres Tinkle (12 points), Matt Morgan (20) ou du revenant Kaza Kajami-Keane (16 points, 3/4 à 3 points) ont cru au hold-up. Ils ont notamment recollé à 43-49 juste avant la pause sur un 3+1 du dernier cité, dont le dernier match remontait au 6 novembre, et sont revenus de -16 à la 32e minute (62-78) à -5 à la 35e (73-78).

James n'a fait que passer

Un temps-mort suffisait à la Roca Team, chez qui Mike James n'a fait que passer (6 minutes, 1 point), pour tuer ce qu'il restait de suspens en frappant deux fois à 3 points, par Elie Okobo (15 points, 5 passes, 4 interceptions) puis Jaron Blossomgame (12 points).

Avec 8 victoires et 2 défaites, Monaco est seul troisième de Betclic Elite derrière le duo Boulogne - Cholet (8-1). Une bonne manière de se remettre d'aplomb avant le choc qui l'attend dans deux jours : le remake de la finale de Championnat, perdue en juin face à l'Asvel lors d'un match 5 de légende sur le parquet de l'Astroballe, que l'ASM foulera jeudi dans un clash comptant pour l'Euroligue.

publié le 29 novembre 2022 à 23h30