France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Mondial-2022 : l'Argentine impressionne, la Pologne prochaine adversaire des Bleus

COMPTE-RENDU

Sans forcer, l'Argentine a corrigé la Pologne 2-0 mercredi pour s'adjuger la première place du groupe C. Les Polonais quant à eux ont tremblé jusqu'au bout du temps additionnel du match du Mexique, vainqueur 2-1 de l'Arabie saoudite, mais ont quand même obtenu leur qualification. Ils affronteront l'équipe de France dimanche en 8es de finale.

La Pologne a frôlé la catastrophe. Corrigée par une Argentine de Lionel Messi en balade (2-0), elle ne doit son maintien à la deuxième place du groupe C qu'à la différence de buts par rapport au Mexique, vainqueur 2-1 contre l'Arabie saoudite.

Messi a mené ses troupes sans marquer

"Messi ! Messi ! Messi !" Les spectateurs du stade 974 de Doha ne s'y trompent pas, c'est sur les épaules du sextuple Ballon d'Or que repose le jeu argentin. C'est lui qui lance les hostilités en dribblant Cas et envoyant un pétard vers la cage polonaise. Szczesny repousse (10e).

Survoltés, les Argentins tentent de trouver la faille. Molina déborde sur le côté droit et centre pour Alvarez. Le Mancunien voit sa tentative repoussée par la défense tandis que la frappe d'Acuna file à côté (20e). Angel Di Maria tente quant à lui de surprendre d'un corner rentrant la Pologne mais Szczesny.

Lionel Messi a l'occasion de mettre sa sélection à l'abri. Après une longue minute de consultation de la VAR, l'arbitre accorde un penalty au capitaine argentin, touché par Szczesny sur une sortie. Cependant, il échoue à transformer ou plutôt le gardien polonais lui adresse une fin de non-recevoir en repoussant son deuxième penalty en deux matches (38e).

Au retour des vestiaires, il ne fallait pas cligner des yeux de peur de manquer l'ouverture du score. Di Maria combine côté droit avec Molina. Ce dernier adresse un centre à ras-de-terre à Mac Allister qui trompe Szczesny d'un poteau rentrant (47e, 1-0).

La Pologne a tremblé jusqu'au bout

Alors que dans l'autre match s'emballe et menace la qualification de la Pologne, Glik sonne la révolte. Il expédie une tête rageuse sur corner mais manque le cadre (49e). Mais l'Albiceleste reprend sa marche en avant et Mac Allister et pas loin d'un doublé (61e). C'est cependant à Alvarez que revient l'honneur de faire le break. Servi dans la surface par Enzo Fernandez, il envoie une petite merveille dans la lucarne (67e, 2-0).

Messi manque une balle de match facile sur une frappe repoussée (70e) et Alvarez manque de peu un doublé (73e). Szczesny maintient les Polonais à flots alors qu'à cet instant du match, la qualification de la Pologne ne tient qu'au nombre de carton jaunes reçus par le Mexique. Mais Lewandoski est aux abonnés absents. L'Argentine ne retrouvera plus la clé du but, le défenseur Kiwior sauvant un ballon sur la ligne. 

Finalement, alors que les Polognais scrutent nerveusement leur portable, un but de l'Arabie saoudite libère la Pologne qui reste bien deuxième du groupe C. Elle défiera dimanche en huitièmes de finale la France tandis que l'Argentine jouera une place en quarts contre l'Australie.