France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Mondial 2022 : pas d'effet « boycott » sur les audiences de TF1 pour les matchs de l'équipe de France

Deux matches de l'équipe de France, deux succès d'audience. En dépit des appels au boycott de la compétition, la victoire des Bleus face au Danemark samedi a été suivie par 11,59 millions de téléspectateurs sur TF1, seule chaîne à retransmettre en clair le Mondial 2022. BeIn Sports, chaîne payante qui diffuse tous les matches du Mondial, ne communique pas quant à elle ses audiences.

Mondial de football : 12,5 millions de personnes ont suivi le match des Bleus face à l'Australie sur TF1

Programmée à 17h00, la rencontre a rassemblé 62,8% du public devant la télévision à ce moment-là contre 48,1% pour le match contre l'Australie, mardi, à 20h00. L'audience est légèrement moins bonne, la première rencontre avait été regardée par plus de 12,5 millions de personnes, aucun programme n'a fait mieux cette année depuis la série HPI diffusée aussi sur TF1. La victoire contre le Danemark (2-1) a permis à l'équipe de France de se qualifier d'ores et déjà pour les huitièmes de finale et de garantir à coup sûr un nouveau carton d'audience pour TF1.

Ces audiences sont comparables à celles enregistrées lors de la dernière Coupe du monde, en 2018 en Russie. A l'époque, le premier match des Bleus, également contre l'Australie, avait rassemblé un nombre à peine supérieur de téléspectateurs (12,6 millions), un samedi à 12h00, tandis que leur deuxième rencontre avait recueilli une audience légèrement inférieure (10,7 millions) à celle de 2022.

Un événement « extrêmement fédérateur » en France

Si les comparaisons entre chaque Coupe du monde doivent néanmoins être faites avec précaution, puisque les audiences peuvent varier en fonction de multiples facteurs, dont l'horaire et le jour des matches. Mais, « clairement, il n'y a pas d'effet boycott » de la Coupe du monde 2022, a commenté auprès de l'AFP le spécialiste des médias Philippe Bailly, fondateur du cabinet NPA Conseil. « Si on avait des doutes, on peut les lever : le Mondial va être un événement mondial, extrêmement fédérateur » en France. Le troisième match des Bleus a lieu mercredi, à 16h00, contre la Tunisie. Étant donné les liens historiques entre les deux pays, « il y aura probablement une forte mobilisation » de l'audience à nouveau, prédit Philippe Bailly.

La Fifa, qui gère la compétition, se réjouit déjà : « Les premiers chiffres suggèrent que la Coupe du monde est toujours aussi populaire », indiquait jeudi l'instance , en se fondant notamment sur les audiences du match d'ouverture Qatar-Equateur dans des pays comme le Brésil, la Colombie, le Royaume-Uni, la France ou l'Italie.

L'exception allemande

L'Allemagne fait toutefois exception. Le premier match du Mondial n'a attiré que 6,21 millions de téléspectateurs, contre 10 millions de téléspectateurs en 2018. Et seuls 9,23 millions d'Allemands ont suivi mercredi après-midi la défaite de l'équipe nationale contre le Japon (2-1), contre près de 26 millions de téléspectateurs pour son premier match il y a 4 ans. La Mannschaft, surnom de l'équipe d'Allemagne, est dernière de son groupe mais peut encore se qualifier même si elle n'a plus son destin entre les mains.

La télévision chinoise censure les spectateurs sans masques

Au cours de la retransmission du match Japon-Costa Rica, le diffuseur chinois a remplacé systématiquement chaque image montrant des gens de trop près par des images des joueurs ou du stade ou encore des images de foule prises d'assez loin pour ne pas permettre de distinguer les visages. En revanche, la retransmission non censurée était disponible sur internet, y compris sur Douyin, la version chinoise de TikTok. Une lettre ouverte se demandant si la Chine était bien « sur la même planète » que le Qatar et remettant en cause la politique anti-Covid a fait le buzz ces derniers jours sur la très populaire messagerie WeChat, avant d'être censurée par les autorités. Des centaines de personnes ont manifesté dimanche, notamment à Pékin et Shanghai, pour protester contre la politique anti-Covid, dans une rare démonstration de colère vis-à-vis de l'Etat. Des dizaines de millions de personnes dans les grandes villes, y compris Pékin, Canton et Chongqing, sont dans une forme ou une autre de confinement.

(Avec AFP)