France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Mondial au Qatar : plus de 160 vols par jour pour les supporters venant de pays voisins

Gauthier Delomez 22h09, le 29 septembre 2022

Le Qatar va instaurer un système de navette en avion pour les supporters venant des pays voisins qui viendront assister aux matches de la Coupe du monde, prévue du 20 novembre au 18 décembre. Une nouvelle polémique environnementale, pour une édition du Mondial déjà critiquée sur ce sujet.

Plus de 160 vols par jour sont prévus. Pour la Coupe du monde 2022, le Qatar, qui est pays hôte de la compétition, va instaurer un système de navette en avion pour les supporters venant des pays voisins qui viendront assister aux matches, selon une information de L'Obs. Une nouvelle polémique environnementale, pour une édition du Mondial déjà critiquée sur ce sujet en raison notamment de la climatisation installée dans ses stades.

Des allers-retours disponibles à 258 dollars en classe éco

Environ 1,2 million de fans sont attendus dans le petit Émirat du Golfe, entre le 20 novembre et le 18 décembre. Et ces spectateurs ne pourront pas tous trouver un logement sur place parce que l'offre d'hébergement y est limitée. C'est pourquoi le Qatar a noué des partenariats avec ses voisins pour plus de 160 vols quotidiens, soit environ un avion toutes les dix minutes. Les supporters pourront alors séjourner en dehors du pays, et s'y rendre les jours de match. Ces vols aller-retour sont disponibles à partir de 258 dollars en classe économique, rapporte L'Obs.

Pourtant, l'Émirat avait promis "la première Coupe du monde neutre en carbone de l'histoire de l'événement" en utilisant notamment des énergies renouvelables pour ses installations sportives. "La neutralité carbone mise en avant par les organisateurs n'est pas une réponse à l'urgence climatique et doit être considérée comme du greenwashing", a affirmé Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace, auprès du magazine.

Un rapport de la Fifa publié en 2021 estimait que ce Mondial 2022 produirait jusqu'à 3,6 millions de tonnes de CO2.