France

Municipales à Paris : Villani reste « ouvert à la discussion » avec LREM

Cédric Villani n'a pas dit son dernier mot dans la bataille des municipales dans la capitale. Interrogé sur France Inter mardi 19 mai, le candidat à la Mairie de Paris, anciennement encarté La République en marche, a attaqué la candidate officielle de la majorité, Agnès Buzyn, soulignant qu'il n'a « pas compris aujourd'hui si elle maintient sa candidature ou pas », précisant que « la candidature d'Agnès Buzyn a été l'objet de flottement » et que l'ancienne ministre des Solidarités et de la Santé elle-même a envoyé des signaux contradictoires quant à son maintien ou pas.

Lire aussi Ces municipales sans fin…

« Si jamais Agnès Buzyn a une attitude qui compromet la candidature de La République en marche, si la campagne de La République en marche se retrouve désemparée face à l'attitude de sa tête de liste et s'ils souhaitent venir discuter avec moi de la meilleure façon de transformer Paris, je resterai, comme toujours, ouvert à la discussion », a-t-il expliqué. « Je suis indépendant, je ne fais plus partie de La République en marche et cette campagne a été montée de façon libre », a-t-il précisé.

Lire aussi Municipales : le conseil scientifique « pas opposé » à un scrutin en juin

Reporter le scrutin d'un an

Il a rappelé qu'il souhaitait le report des municipales en mars 2021, car nous « sommes toujours dans une période extrêmement sensible de déconfinement, dans laquelle il faut être très prudent » sur le plan sanitaire. Agnès Buzyn n'avait rassemblé que 17,3 % des suffrages au premier tour, loin derrière la maire socialiste sortante, Anne Hidalgo (29,3 %), et sa concurrente LR, Rachida Dati (22,7 %). Cédric Villani avait obtenu 7,9 % des voix exprimées.

Lire aussi Ce gouffre que révèle l'aveu d'Agnès Buzyn

De figure providentielle des municipales à Paris au banc des accusés dans la crise du coronavirus, l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn a vécu six semaines en forme de descente aux enfers, dont elle a tenté de se sortir en avril en remettant la blouse à l'hôpital. Le candidat écologiste aux municipales à Paris, David Belliard, a estimé, pour sa part, lundi « invalidant pour prétendre à la Mairie de Paris » l'entretien qu'Agnès Buzyn avait donné en mars au journal Le Monde sur la « mascarade » de ces élections.

Football news:

Pep Guardiola: je resterais à Man City et en Ligue 2
Manchester United est prêt à vendre Alexis, Lingard, Smalling, Dalot, Jones et Rojo
Frank Lampard: j'attends plus de Chelsea, mais maintenant le résultat est le plus important
L'Atalanta ne perd pas 15 matchs consécutifs – 13 victoires et 2 nuls
Lorient a largué un nouveau venu de l'avion, un autre envoyé sous l'eau – tout cela pour des présentations sur les réseaux sociaux
Pašalić a fait un tour du chapeau dans le match contre Brescia. L'Atalanta Bat son adversaire 6-1
Rummenigge à propos de Ribéry: heness était pour lui comme un deuxième père et moi comme une deuxième mère