France

Municipales : L’union de tous pour chasser l’extrême droite de Cogolin


L’arithmétique va-t-elle suffire ? Beaucoup au vu des résultats au soir du premier tour s’en sont convaincus et ont mis de côté leurs différences pour s’atteler à la tâche de fermer la parenthèse Marc-Étienne Lansade. « Les 4 listes qui étaient opposées au maire d’extrême droite au premier tour ont en effet décidé de rassembler toutes leurs forces. Je rappelle que l’union de ces quatre listes avait totalisé 52,5 % des suffrages au premier tour, ce qui rend le duel du deuxième très ouvert et une victoire possible », explique, très prudent pour ne pas prendre l’avancée numérique comme acquise, Francis José-Maria, président du collectif citoyen Place Publique qui s’est constitué au lendemain de la prise par le FN de la ville.


Mais ici, rien n’est simple et l’embrouille facile. Car si Lansade a été élu en 2014 sous la bannière Front national, il a depuis, lâché l’étiquette pour ratisser large sans pour autant modifier son cap idéologique - il a appelé à voter Jordan Bardella aux Européennes et beaucoup de ses colistiers sont toujours encartés au RN. Ni sa gestion affairiste.

Une affaire qui marche


Pour s’en convaincre, il suffit de lister les « affaires » que la vigilance du monde associatif a permis de mettre à jour et pour certaines, d’attaquer en justice et de faire capoter.
Parmi les plus spectaculaires, on peut rappeler la vente par la commune du Yotel, un terrain communal de 13 hectares situé sur la bande littorale protégée et la délivrance de permis de construire aujourd’hui annulés. à l’époque, le conseiller en urbanisme de M. Lansade est un certain Jean-Marc Smadja dont le CV est déjà parlant puisqu’il a été directeur de la société d’économie mixte de Levallois-Perret. ça ne s’invente pas. Aujourd’hui, il émarge comme conseiller de la régie du port. Où là, « le marché de 7 millions d’euros de commercialisation des places a été confié à la société la plus chère qui n’avait aucune compétence en la matière puisqu’il s’agit d’un marchand de fripes », explique Francis José-Maria qui résume : « La politique du maire en 6 ans a été de vendre des biens communaux. » Il cite entre autres la vente d’un autre terrain boisé et celle de la maison de retraite communale. à qui ? « à des gens de Levallois-Perret, encore. »


Pour autant, « le rejet de l’extrême droite ne constitue pas un programme politique », tient tout de même à souligner le secrétaire départemental du PCF Pierre Daspre, qui habite Cogolin et se bat au sein de l’association « Sauvons le Yotel » contre les errements immobiliers de la municipalité Lansade. Il déplore que la candidate de gauche Mireille Escarrat, arrivée en 2e position avec 20,36 %, « n’ait pas pu peser plus fort à Cogolin ». Battre Lansade n’en demeure pas moins urgent.

Thierry Turpin

Football news:

Paul Pogba: Gagner la Ligue Europa et la fa Cup sont les deux buts de Manchester United pour cette saison
Manchester United est le premier dans l'histoire de l'APL a remporté 4 matchs consécutifs avec une différence d'au moins 3 buts
Brunu a marqué 7 (4+3) points lors de ses 3 derniers matchs pour Manchester United
L'UEFA a reporté l'introduction du VAR dans la phase de groupes de la Ligue Europa jusqu'à la saison 2021/22
Mourinho à propos du match contre Bournemouth: Tout le monde sait qu'il y a eu un penalty en faveur de Tottenham. C'est tout
Pogba a marqué pour Manchester United pour la première fois de la saison
Schmeichel sur le penalty de Manchester United face à Aston Villa: il n'y avait pas de Faute. Le VAR reste une risée