Abonné uniquement

est complètement épuisé par l'effectif », me rappelle Olivier Richefou. Sebastian Soriano/Le Figaro

Interview - Président du Conseil Départemental de la Mayenne (UDI) : "30 000, 40 000, voire 50 000 sapeurs-pompiers volontaires

Olivier Richefou est Président du Conseil Départemental de la Mayenne (UDI) et Président du Service National d'Incendie et de Secours (CNSIS).

LE FIGARO . - Annonce d'Emmanuel Macron Des renforts européens pour lutter contre l'incendie Comment analysez-vous cette assistance

Olivier Richefou - Cette coopération européenne existe depuis quelques années. Trois ans nous sommes allés en Suède et avons tendu la main à nos amis suédois dans le besoin.7 Dans la première partie des feux de lune, nous avons également reçu de l'aide de la Grèce, et nous devons renforcer cette coopération en fournissant des ressources supplémentaires.Il y a des commandes pour deux Canadair des avions de trois pays, dont la France. Mais il est important d'intensifier ces étapes, afin que nous puissions nous renforcer mutuellement en cas de besoin, mais cela ne suffit pas : le jour où la France brûle, toute l'Europe le fera car elle brûle...

Cet article est réservé aux abonnés Encore 78 % restants

Conseil de l'éditeur

Olivier Richefou : "Il est urgent de trouver plus de sapeurs-pompiers volontaires.

S'abonner S'abonner