France

OMS : pour Pékin, Trump « salit » les efforts du pays contre le Covid-19

Les derniers remous de Donald Trump sur le financement de l'Organisation mondiale de la santé ont fait réagir la Chine mardi 19 mai. Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a ainsi déclaré que la démarche du président américain visait à « salir les efforts de la Chine face à l'épidémie » de Covid-19. Il a exhorté Washington à « cesser de rejeter la faute » sur son pays et à se concentrer plutôt sur l'endiguement du virus, qui a contaminé plus de 1,5 million de personnes aux États-Unis et fait plus de 90 000 morts.

Lire aussi Araud – Entre la Chine et les États-Unis, une confrontation inéluctable

L'Organisation mondiale de la santé a aussi reçu le soutien officiel de l'Union européenne dans cette affaire. « C'est le moment où il faut faire preuve de solidarité, et non pas montrer du doigt ou saper la coopération multilatérale », a déclaré une porte-parole de la Commission européenne, Virginie Battu, questionnée lors d'un point de presse à Bruxelles sur les dernières déclarations de Trump sur l'OMS. « L'UE soutient la coopération internationale pendant cette crise », a-t-elle dit, soulignant que « les efforts multilatéraux étaient les seules options viables pour gagner cette bataille ».

Lundi, le président américain a menacé, lundi, de geler indéfiniment le financement américain à l'OMS. « Si l'OMS ne s'engage pas à des améliorations notables dans un délai de 30 jours, je vais transformer la suspension temporaire du financement envers l'OMS en une mesure permanente et reconsidérer notre qualité de membre au sein de l'organisation », a tweeté Donald Trump en publiant des photos d'une lettre adressée au patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Lire aussi Sanofi : « Le vaccin pourrait être disponible au deuxième semestre de 2021 »

L'OMS, « marionnette de la Chine » pour Trump

Dans la lettre, le président américain énumère des exemples de ce qu'il considère comme des erreurs de l'OMS dans sa gestion de la pandémie, notamment en ignorant les premiers rapports sur l'émergence du virus et en étant trop proche et indulgente avec la Chine. « Il est clair que les faux pas répétés de votre part et de votre organisation pour répondre à la pandémie ont coûté extrêmement cher au monde. La seule voie à suivre pour l'Organisation mondiale de la santé est de pouvoir prouver son indépendance vis-à-vis de la Chine », ajoute-t-il dans sa lettre.

Un peu plus tôt, Donald Trump avait lancé depuis la Maison-Blanche : « Je ne suis pas content de l'Organisation mondiale de la santé », et « ils sont une marionnette de la Chine ». Washington, premier bailleur de l'agence onusienne, avait suspendu à la mi-avril son financement de l'OMS, l'accusant d'être trop proche de Pékin et de mal gérer la pandémie de coronavirus.

Plus tôt ce lundi, lors de l'assemblée mondiale de l'organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus a réaffirmé qu'elle avait sonné l'alarme « rapidement » et « souvent », et qu'il lancerait une enquête « indépendante » sur la réponse à la pandémie de l'agence onusienne et de ses États membres « le plus tôt possible au moment approprié ».

Football news:

Josep Bartomeu: Sétien fait un excellent travail. Nous sommes totalement confiants en lui
Piqué sur La Liga: le Barça n'aime pas être à la traîne, mais nous avons fait de notre mieux pour faire la différence
Pep Pro 0-1 avec Southampton: City a aimé le Jeu, mais ce n'est pas suffisant pour gagner
Mandžukić est intéressé par Fenerbahçe et Galatasaray. Il est également revendiqué par Loco et Milan
Messi veut terminer sa carrière au Barça. Bartomeu pense que Leo ne partira pas dans un an
Gasperini sur l'Atalante: nous Voulons aller en Ligue des Champions et battre le record du Club de points en Serie A
Hamez pourrait quitter le Real Madrid pour 25 millions d'euros. Il y a un an, l'Atlético et le Napoli lui offraient entre 45 et 50 millions de dollars.Le milieu de terrain du Real Madrid, Hamez Rodríguez, devrait changer de Club à la fin de la saison