France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

“On est démuni” : à Toulouse, dans le quartier Saint-Aubin, insécurité, trafic et mendicité pourrissent la vie des habitants. “Une population extrêmement instable, sous l’emprise de stupéfiants, stagne devant les écoles”

Depuis le 4 octobre, une pétition tourne en ligne sur l’insécurité ressentie par des habitants du quartier Saint-Aubin à Toulouse. La maire de quartier met en avant des solutions.

Quartier Saint-Aubin, 11h du matin, vendredi 20 octobre. Certains sont déjà branchés sur les prises en libre-service. D’autres balancent des bouteilles en verre sur le sol. Les élèves vont bientôt sortir de l’école, et les commerçants s’inquiètent, tout comme certains parents d’élèves.

Depuis le 4 octobre 2023, une pétition est en ligne sur l’insécurité, notamment autour de la place et du boulevard Michelet. 

(…) « Une population extrêmement précaire, instable, régulièrement alcoolisée et sous l’emprise de stupéfiants, stagne devant les établissements scolaires et sur les marches de l’église », peut-on lire sur le site.

(…) « Le centre-ville de Toulouse n’est plus viable aujourd’hui », ajoute Thibaud qui veut plus s’intégrer à la vie de ce quartier, où il a grandi. « Mais je n’ai pas de solutions, je sais que c’est difficile de trouver un équilibre ». 

(…) Commerçants et habitants observent des individus parfois « impressionnants ». « Certains tapent dans les panneaux, hurlent, se retrouvent torse nu en plein milieu de la terrasse. Oui, les clients ont le droit d’avoir la trouille. J’ai eu une fois un coup de flippe, un mec qui commençait à me donner des petites tapes, alors que j’essayais de le faire partir », avoue le gérant du Déclic. 

Mais pour lui, « il faut trouver un équilibre ». « Oui, cela m’inquiète pour mon commerce, mais c’est un problème collectif, qui concerne tout le monde. Et cela montre une grande précarité. La police est débordée, et je n’ai pas envie d’avoir un vigile non plus. Il faut mettre en place quelque chose sur le long terme ». Le gérant aimerait un interlocuteur prenant en charge ces personnes dans le besoin.

(…)

Actu.fr

(Merci à Jean-Michel Barriety)