France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Patrouille sur pattes : les agents de sécurité philippins adoptent des chats errants

chats agents de sécurité

Les chats de la capitale de Manille aux Philippines tiennent désormais compagnie aux agents de sécurité esseulés et stressés par le travail. © JAM STA ROSA / AFP

Europe 1 avec AFP 17h09, le 30 septembre 2023
Une patrouille féline a été constituée aux Philippines pour tenir compagnie à des agents de sécurité esseulés et stressés par le travail. Dans la capitale de Manille, où vivent des milliers de chats errants, certains ont la chance d'être adoptés officieusement par ces agents, qui leur ont même offert des tenues de travail adaptées à leurs petits corps félins.

Un chat portant un gilet de sécurité noir et jaune se promène nonchalamment devant des agents de sécurité alignés à l'extérieur d'un immeuble de bureaux philippin, dans l'attente d'instructions pour son service. Conan, chat errant de six mois, a rejoint l'équipe de sécurité du Worldwide Corporate Center, dans la capitale philippine Manille, il y a plusieurs mois déjà. Il fait partie des félins chanceux adoptés officieusement par les agents de sécurité de la ville, où des milliers de chats vivent dans la rue. 

Bien que les chats n'aient pas les compétences des chiens en matière de sécurité et qu'ils aient tendance à dormir au travail, les agents de sécurité - qui travaillent 12 heures par jour et s'ennuient quelque peu durant leur service - apprécient leur gentillesse et leur compagnie. Conan a été sauvé à l'âge de quelques semaines par une femme de ménage qui l'avait trouvé gémissant dans le parking de l'immeuble. Il a hérité du rôle de chat de sécurité un peu par hasard, après la mort de son prédécesseur, Mingming.

"Il me débarrasse de mon stress"

Les gardiens endeuillés, qui souhaitaient un autre ami à poil pour animer leurs quarts de travail, ont décidé de le nommer à ce poste. "Si Conan n'est pas là, je ne suis pas motivé", affirme à l'AFP Aljon Aquino, 30 ans. "Il me débarrasse de mon stress". Des photos de Conan ont été partagées des milliers de fois sur Facebook. On le voit portant un gilet marqué "sécurité" et allongé sur un bureau à côté d'une image grandeur nature de Mingming. Il fait partie de la douzaine de chats qui vivent dans le Worldwide Corporate Center, un immeuble de bureaux et de commerces, où ils sont autorisés à errer. Les employés se cotisent pour leur acheter à manger.

Menant la belle vie, Conan ne montre cependant guère d'enthousiasme pour aider ses collègues humains à s'acquitter de leurs tâches, comme fouiller les sacs des clients et des employés à l'entrée du bâtiment. Il préfère de loin se prélasser devant le café voisin ou courir derrière des balles sur le sol carrelé, pour le plus grand plaisir des passants. "Parfois, les gens le prennent dans leur bras, parce qu'il est très gentil", déclare M. Aquino, qui s'amuse à le tapoter avec son bâton.