France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

« Philosophie Magazine » fait peau neuve

Le magazine d’actualité se relance au sein d’un groupe, Philo Editions, qui vient de fusionner avec Sciences humaines communication, éditeur de « Sciences humaines » et de « L’Humanologue ».

Article réservé aux abonnés

« La vie a-t-elle un sens ? » Au vu des événements dramatiques de ces dernières semaines, la question mérite qu’on y réfléchisse, et c’est en « une » que Philosophie magazine la pose. Pour sa nouvelle formule, en kiosques jeudi 26 octobre, le mensuel ne change rien à sa ligne éditoriale : « éclairer l’actualité du monde et de nos vies par la philosophie ».

En revanche, beaucoup de choses ont évolué pour le magazine classé IPG (presse d’information politique et générale, comme Paris Match ou Télérama) et lancé en 2006. A commencer par les contours du groupe Philo Editions (Philosophie Magazine, en France ; le pure player Philonomist, en Allemagne), qui le possède. En juillet, il a fusionné avec le groupe auxerrois Sciences humaines communication (Sciences humaines et L’Humanologue), devenu sa filiale. Outre ces titres et sites, les deux partenaires rassemblent leurs activités d’édition.

« Avec la hausse du prix du papier et les difficultés liées à la disparition des kiosques, nous devions nous montrer innovants », justifient le fondateur et dirigeant du mensuel, Fabrice Gerschel, ainsi que son éditeur délégué, Laurent Laborie. Le départ en retraite de Jean-François Dortier, cofondateur de Sciences humaines en 1990, a fourni aux deux petits groupes indépendants l’occasion de mutualiser la gestion de leurs entreprises (fonctions support, publicité, développement numérique, diversification), tout en laissant leur indépendance aux quatre rédactions.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés

Au total, le groupe rassemble désormais un peu plus d’une cinquantaine de personnes (filiale allemande de Philosophie Magazine comprise), dont la moitié dispose d’une carte de presse. Soit « l’une des plus grandes rédactions de journalisme d’idées au monde », affirment ses dirigeants, qui annoncent un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros.

Maquette « plus belle, plus lisible et plus aérée »

Avec une diffusion France payée de 33 372 exemplaires en 2022-2023, selon l’Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM), les ventes de Philosophie Magazine progressent légèrement (+ 1,39 % par rapport à 2021-2022), mais « de 7 % sur le seul kiosque » en 2022, précisent-ils. Les abonnés numériques payants, eux, sont passés « de 6 000 à 15 000 en trois ans ».

De son côté, Sciences humaines aurait écoulé 28 000 exemplaires par publication en 2022, en hausse de 6 % – des données non certifiées par l’ACPM. Doté d’une nouvelle formule en janvier, le magazine bénéficiera d’une pagination en hausse et de quelques retouches progressives, ses grands dossiers faisant peau neuve dès janvier 2024.

Il vous reste 25.61% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes
  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.

Lecture restreinte

Votre abonnement n’autorise pas la lecture de cet article

Pour plus d’informations, merci de contacter notre service commercial.