France

Pierre Person, numéro deux de La République en marche, quitte la direction du parti

"Pour donner un nouveau souffle au parti, je fais le choix de démissionner de mes fonctions à la direction de La République en marche" : dans une interview au Monde, lundi matin, le secrétaire général du parti centriste, Pierre Person, annonce qu'il quitte le parti fondé en 2016 par Emmanuel Macron et dont il était le numéro deux. Le député de Paris y épingle le fonctionnement et la dynamique du mouvement présidentiel, incapable selon lui de se renouveler depuis 2017.

Un "électrochoc" qui vise Guerini

Les griefs portés par Pierre Person sur LREM sont multiples : d'après lui, le parti n'est pas "en mesure d'affronter cette nouvelle étape du quinquennat" que constitue la crise protéiforme du coronavirus. "Il ne permet ni de faire vivre nos différentes sensibilités, ni de mener le rassemblement, ni de produire des idées neuves. Cela doit le redevenir", insiste-t-il.

Le député de Paris quitte donc le parti dirigé par Stanislas Guerini pour "créer un électrochoc" et invite "tous ceux qui veulent bâtir les succès de demain à quitter eux aussi leurs fonctions à la tête du parti pour écrire une nouvelle page". Car la direction actuelle ne permettrait pas, selon les mots du parlementaire de 31 ans, d'affronter les prochains rendez-vous électoraux, notamment la présidentielle de 2022. "En devenant comme les anciennes formations politiques, il risque tout simplement de disparaître", prévient-il.

Soutien de Macron en 2022

Les désaccords qui poussent Pierre Person à claquer la porte de la direction de LREM semblent également idéologiques : "Le dépassement, ce n’est pas l’effacement. La promesse originelle était de dépasser les clivages, pas d’effacer nos différences", dénonce le député parisien à propos d'"une synthèse molle". Soutiendrait-il pour autant le chef de l'État s'il se représente en 2022 ? "Évidemment", répond celui qui "redevient un militant parmi les militants". "Je serai à ses côtés pour tous ses combats. Mon départ vise justement à susciter une nouvelle dynamique. Le président a besoin d’un parti fort pour 2022."

Football news:

Le juge norvégien a admis qu'il était gay: Je peux marcher dans la vie avec la tête haute
Henderson à propos De Salah à Liverpool: 100 buts en 159 matchs, c'est quelque chose d'un jeu d'ordinateur
Le PSG est en contact avec Zidane
L'Assistant de Flick est plus de 1000 points à l'atmosphère du Bayern. Il a commencé la carrière de Müller et de Lam, a présenté Pep à la Bundesliga, a appris à Koman à jouer la tête
L'AC Milan marque 2 buts en 11 matchs consécutifs, reprenant son record de 1959
Harry Kane: ce Tottenham est capable d'accomplir quelque chose de spécial
Mourinho sur le lien entre son et Kane: la compréhension Mutuelle est venue de l'époque de Pochettino. Il n'est pas nécessaire de m'attribuer tout le mérite