France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Plus de 100 000 personnes ont quitté le Haut-Karabakh, soit la quasi-totalité de la population

Crédits Photo: Diego Herrera Carcedo / AFP

D'après les chiffres officiels, environ 120 000 Arméniens vivaient dans l'enclave avant l'annonce de la dissolution de cette république séparatiste autoproclamée plus tôt dans la semaine.

Départs en masse

D'après les chiffres officiels, environ 120 000 Arméniens vivaient dans l'enclave avant l'annonce de la dissolution de cette république séparatiste autoproclamée plus tôt dans la semaine.

Le flux de départs ne se tarit pas. Le nombre d'Arméniens ayant quitté le territoire du Haut-Karabakh a dépassé les 100 000, selon le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian. D'après les chiffres officiels, environ 120 000 Arméniens vivaient dans l'enclave avant l'annonce de la spectaculaire dissolution de cette république séparatiste autoproclamée, plus tôt dans la semaine.

Les réfugiés ne font pas confiance aux autorités azerbaïdjanaises, malgré leurs promesses de respecter leurs droits, leur religion et leur culture.

Erevan a demandé l'aide de l'Union européenne pour faire face aux flux de réfugiés, et pour obtenir de l'aide médicale, et des hébergements d'urgence.

Côté azerbaïdjanais, les autorités ont commencé à démanteler les avant-postes militaires abandonnés des séparatistes arméniens. Ceux-ci ont été obligés d'abandonner leurs armes et de quitter toutes leurs positions militaires, conformément à l'accord de cessez-le-feu négocié par la Russie.

Dans une Arménie débordée par les exilés, la colère gronde. Les opposants au Premier ministre Nikol Pachinian, accusé de passivité face à la victoire éclair de Bakou ont organisé un rassemblement après avoir mis en sourdine ces derniers jours leurs critiques.

Euronews

Mots-Clés