Abonnés uniquement

Baisse de la taxe sur les carburants pour garantir 1,5 euros le litre Une étape importante pour les LR Groupe pour faire voter une loi sur le pouvoir d'achat.Jean-ChristopheMARMARA / Le Figaro

INFO LEFIGARO-Bon, je ne veux pas suggérer que le vote sur les mesures de soutien au mur national français proposées par le gouvernement va de soi dans son principe.

Clair, clair, précis et attendu. Lors de la Conférence ministérielle, le représentant du groupe LR envoie une lettre de deux pages au Premier ministre, où ils rappellent les mesures indispensables qu'ils ne peuvent pas voter sur le projet de loi sur le pouvoir d'achat. Soutenir les Français en temps de crise. C'est un sujet sensible et les droits ne veulent pas laisser entendre que le vote est acquis en principe.

A lire aussiChristian Jacob quitte le président républicain : « Il nous faut un phare à droite"

Trois piliers sont le tableau exécutif Il y a : les réductions de la taxe sur les carburants pour garantir un prix de 1,50 € le litre, les réductions des frais de réévaluation des travaux et l'annulation des augmentation de la CSG pour tous les retraités. "C'est l'expression de nos attentes avec la volonté de rappeler à Elizabeth Borne de voter pour cette loi si un nombre suffisant d'exigences sont remplies" explique Olivier Marl. Lakes. Configuration demi-cycle. Tous les projets ne peuvent pas le faire...

Cet article est réservé aux abonnés. Il reste 85 % de découvertes.

La rédaction conseille

Pouvoir d'achat : les droits fixent des conditions sur la table d'Elizabeth Borne

ABONNEZ-VOUSAbonnement