France

Présidentielle USA : il y a un an, quand Biden prophétisait la pandémie de Covid-19

C'est un tweet daté du 25 octobre 2019. Un tweet qui, un an jour pour jour plus tard, se révèle étrangement prémonitoire. À l'époque, le coronavirus n'inquiétait pas encore le monde que Joe Biden déjà tirait la sonnette d'alarme sur le manque de préparation américaine si une épidémie mondiale venait à atteindre les États-Unis. 

"Nous ne sommes pas préparés à une pandémie", twittait alors le candidat démocrate qui fustigeait la politique de santé conduite par son rival républicain. "Trump a dépouillé les progrès que le président Obama et moi avons faits pour renforcer la sécurité sanitaire mondiale", poursuivait-il. 

L'ancien vice-président réagissait à un article du Washington Post alertant sur le fait que 195 pays dans le monde, dont les États-Unis, encouraient un risque épidémique de grande ampleur. "Nous avons besoin d'un leadership qui renforce la confiance du public, se concentre sur les menaces réelles et mobilise le monde pour arrêter les épidémies avant qu'elles n'atteignent nos côtes", écrivait-il encore. 

Le message du démocrate sonne aujourd'hui comme une prédiction étonnamment juste témoignant d'une vision à long terme des enjeux planétaires, et déjà radicalement opposée à celle du président républicain. Car, Joe Biden écrivait ces quelques lignes deux mois environ avant que l'OMS n'annonce qu'un "mystérieux virus" était apparu dans la ville chinoise de Wuhan.

Dimanche 25 octobre, 2020 cette fois, le chef de cabinet de Donald Trump à la Maison Blanche estimait pour sa part que les États-Unis n'allaient "pas contrôler la pandémie" de Covid-19, la comparant même à la grippe. Au même moment, tandis que le monde subissait de plein fouet une nouvelle vague, les États-Unis comptabilisaient plus de 225.000 morts et 8 millions de cas. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite

Football news:

Gattuso à propos de Napoli: Presque perdu AZ, bien qu'ils puissent se qualifier pour les Play-offs
Mikel Arteta: Arsenal n'est pas aussi redoutable en attaque qu'en Europa League
Les romains ont remporté 4 victoires en 5 tours de la phase de groupes pour la première fois depuis leur apparition en coupe d'Europe
Soboslai pourrait se déplacer à Leipzig en hiver si Salzbourg ne se qualifie pas pour les séries éliminatoires de la Ligue des Champions. Havbeck est également intéressé par le Bayern
Bale a 200 buts en carrière. Il n'a pas marqué en coupe d'Europe depuis 2 ans
Faty est devenu socio Barça, mais ne pourra pas voter aux prochaines élections
José Mourinho: certains joueurs de Tottenham, venus rendre visite à LASK, Ludogorsk, pensent qu'ils n'ont pas leur place là-bas