France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

PSG-Nice : les affaires extra-sportives pourraient troubler ce début de saison

Martin Lange 13h36, le 01 octobre 2022, modifié à 13h37, le 01 octobre 2022

L'entraîneur du PSG, Christophe Galtier, accueille son ancien club, Nice, sur la pelouse du Parc des Princes ce samedi soir. Si au classement, tout va bien pour le leader du championnat, invaincu en France et en Europe, les affaires extra-sportives pourraient troubler ce beau début de saison.

C'est le retour de la Ligue 1, après deux semaines de trêve internationale. Vendredi l'Olympique de Marseille a pris provisoirement la tête du championnat en battant 3-0 Angers. Ce samedi soir, c'est le PSG qui retrouve les pelouses françaises. Le club de la capitale reçoit Nice, l'ancien club de Christophe Galtier. Si au niveau comptable tout va bien pour les Parisiens, plusieurs affaires extra-sportives pourraient troubler ce beau début de saison.

En apparence, tout va bien...

En apparence tout va bien pour le Paris Saint-Germain, leader incontesté du championnat, invaincu en France et en Europe. Mais c’est en coulisses que ça grince. En plus de devoir gérer la guerre des égos entre Kylian Mbappé et Neymar, l’entraîneur Christophe Galtier se retrouve une nouvelle fois sous le feu des projecteurs.

Il y a eu l’affaire du char à voile, et maintenant c’est sa saison à Nice l’an dernier qui suscite toutes les spéculations. Que s’est-il passé sur la Côte d’Azur ? "Si j'explique les raisons, il n'entre plus dans un vestiaire en France et en Europe", lance Julien Fournier, ancien directeur du football de Nice.

Des rumeurs que l’entraîneur parisien évacue d’un revers de la main : "Quand on est l'entraîneur du Paris Saint-Germain, il y a une grande exposition, je ne peux pas et je ne veux pas me fatiguer, m'épuiser à répondre ou à débattre sur tout ce qui se dit."

Nice c’est justement l’adversaire du PSG ce samedi soir. Des aiglons qui ont très mal débutés leur saison, seulement 13e. Une des conséquences, peut-être, de la révolution cet été avec 13 recrues et 15 départs dont celui de Christophe Galtier. Galtier qui voudra préparer au mieux le déplacement à Lisbonne mercredi en Ligue des champions et s’éviter de nouvelles questions embarrassantes.