France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Quand un roi détrône le soleil pour lui substituer son sommeil

Newsletters

Découvrez les newsletters de Mediapart

Recevez directement l’info de votre choix : Quotidienne, Hebdo, Alerte, À l’air libre, Écologie, Enquête …

Je découvre

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En 1858, le roi d’un petit pays abolit la dictature du soleil. Les jours ne seront plus fixés par le cycle de la lumière mais par celui de son propre sommeil : à son réveil commence une nouvelle journée, qui finit quand il s’endort. Au fil des règnes qui se succèdent entre 1858 et 2014, on apprend que le « calendrier national » a pu compter des années de retard ou d’avance sur le calendrier « classique » (grégorien).