France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Qui sont ces deux nouveaux cardinaux Français nommés par le pape François et qui seront amenés à élire son successeur ?

À l'occasion du neuvième Consistoire ordinaire depuis son élection en 2013, le pape François a créé ce samedi 30 septembre 2023, 21 cardinaux issus des quatre coins du monde. 18 d'entre eux participeront au conclave destiné à élire le prochain pape.

Le souverain pontife a créé ce samedi 30 septembre 21 cardinaux "originaires de toutes les parties du monde", dont la majeure partie, c’est-à-dire 18 d'entre eux, sera amenée à élire son successeur. Parmi eux, deux Français ; l’évêque d’Ajaccio François Bustillo et Christophe Pierre, ambassadeur du Saint-Siège aux Etats-Unis.

Un Breton et un Corse

Il y a d'abord Christophe Pierre, un Breton âgé de 77 ans. Il est devenu nonce apostolique en 2016 aux Etats-Unis (ambassadeur du Saint-Siège) après avoir représenté le Vatican en Haïti, en Ouganda et au Mexique.

Le second est Monseigneur François Bustillo, un évêque d'Ajaccio âgé de 54 ans. Né en Espagne, ce Franciscain s'était déclaré "surpris" par sa nomination lors d'un entretien donné à l'AFP. À savoir que près de 800 fidèles corses ont fait le déplacement pour assister à la cérémonie.

"La diversité est indispensable"

Jorge Mario Bergoglio, de son vrai nom, a cherché ici à mettre en lumière les "périphéries" et les communautés minoritaires pour qu'elles reflètent les régions où l’Eglise est en expansion, telles que l’Amérique latine, l’Afrique, et l'Asie. Les nouveaux prélats sont issus de 15 nationalités différentes.

Lors de ce Consistoire ordinaire ce samedi place Saint-Pierre de Rome au Vatican, le pape a comparé ces nouveaux cardinaux à un "orchestre symphonique" dans lequel "la diversité est indispensable" mais où "chaque musicien doit écouter les autres".

Selon une déclaration d'un observateur du Saint-Siège à l'AFP, le pape François "cherche des cardinaux qui correspondent à l’époque. Ce sont des gens qui ont tous fait un pas par rapport à l’Eglise d’autrefois, qui assurent positivement une rupture", rapporte Libération.

18 de ces 21 prélats, c’est-à-dire ceux qui sont âgés de moins de 80 ans, participeront au conclave destiné à élire le prochain pape.