France

Requin Chagrin, Avishai Cohen, Damso, Kasaï Allstars…, nos coups de cœur musicaux

Le lundi, le service Culture du « Monde » propose aux lecteurs de « La Matinale » ses choix en matière de musique. Aujourd’hui, une sélection de sorties récentes.

Article réservé aux abonnés

LA LISTE DE LA MATINALE

L’équipe de la rubrique Musiques vous propose une sélection d’albums qui ont été appréciés et chroniqués dans nos pages ou sur notre site Internet ces dernières semaines. Soit, dans l’ordre de leur commercialisation en avril : le troisième album de la chanteuse et guitariste Marion Brunetto sous le nom de Requin Chagrin ; une exploration de la musique de Bach par l’accordéoniste Marie-Andrée Joerger ; la combinaison réussie d’un ensemble symphonique avec une formation de jazz par le contrebassiste, bassiste et chanteur Avishai Cohen ; le troisième album du groupe pop London Grammar ; la célébration du swing par le batteur danois Snorre Kirk et son groupe ; un complément à son album QALF par le rappeur Damso ; le septième opus du groupe metal landais Gojira ; le quatrième du collectif Kasaï Allstars, basé à Kinshasa.

« Bye Bye Baby », de Requin Chagrin

Si Marion Brunetto, démiurge de Requin Chagrin, a choisi de conserver un nom de groupe alors qu’elle compose et enregistre en quasi solo, c’est sans doute pour mieux valoriser une signature sonore qui est généralement l’apanage des groupes rock.

Ainsi, dans Bye Bye Baby, son troisième album, la chanteuse et guitariste de Ramatuelle (Var) reste fidèle à une trame mélancolique résonnant de six-cordes, d’un chant et d’une rythmique réverbérés, qui faisait déjà le charme de ses deux premiers opus, Requin Chagrin (2015) et Sémaphore (2019).

Des échos années 1960 de la surf music, des girls bands spectoriens, de la candeur yé-yé et des pionniers du garage-rock, actualisés par des réinterprétations plus contemporaines (Pixies, The Jesus and Mary Chain, Indochine, La Femme…), façonnent toujours un spleen francophone imprégné de nostalgie balnéaire (Première Vague).

Mais ce nouvel album, produit comme le précédent par KMS, le label créé par Nicola Sirkis, voit aussi ces ambiances maritimes prendre une ampleur plus noctambule et cosmique par la grâce de synthétiseurs vintage (souvent joués par Gaël Etienne), évoquant la dream-pop du duo américain de Beach House. Marion Brunetto collectionnant avec une belle constance les refrains attachants (Déja vu, Fou, Volage, Bye Bye Baby…). Stéphane Davet

1 CD KMS/Sony Music (sortie le 9 avril).

« Bach en miroir », de Marie-Andrée Joerger

Remettre onze fois sur le métier de l’expression soliste le fameux « Prélude et fugue » en vogue à l’époque baroque, la proposition est audacieuse mais elle comporte un risque d’uniformité. D’autant que les balises de ce parcours, qui s’étend jusqu’à nos jours, sont fournies par six œuvres de Jean-Sébastien Bach.

Il vous reste 77.68% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes

Football news:

Inter à propos d'Eriksen: ils Voulaient que ce soit un mauvais rêve. Toi et moi, Chris!
Milan veut signer l'attaquant de l'équipe de l'Ukraine Яремчука
Le médecin allemand s'est excusé d'avoir Cité les premiers mots d'Eriksen après son retour à la conscience
L'Euro 2012 est le meilleur tournoi de Balotelli. On a dit qu'il atteindrait le niveau de Messi et Ronaldo, mais Mario n'a été rappelé que par une célébration emblématique
Le maire de Londres a remercié Chelsea pour son aide à la vaccination: C'est notre meilleure arme contre COVID-19
La migration a un impact important sur les équipes européennes. Déménager à cause de la guerre, de la pauvreté et des professions des parents
Les ultras hongrois se sont moqués de Pogba et de Kanté