France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Tarbes : "L'événement s'annonçait heureux", elle a épousé un Tunisien en situation irrégulière, et sous l'emprise de l'OQTF, il l'a frappée le jour même et l'a enchaînée le lendemain (mis à jour).

3 juillet 2022

Il a frappé sa femme et s'est marié Le jour de humiliation

Le tribunal correctionnel de Tarbes a connuune affaire rare. L'acte de violence conjugale débute en février 2022, le jour même du mariage de l'accusé et de la victime. Les deux protagonistes ont eu un enfant de trois ans depuis leur arrivée sur le territoire français en 2016 (il est également obligé de quitter le territoire français). L'homme a été placé sous contrôle judiciaire avant d'entrer au centre de détention, et son retour en Tunisie semble effectif. Ainsi, le 13 février, le lendemain du mariage, la police a été appelée, comme l'a expliqué le président du tribunal. Il lui aurait expliqué : « Elle parle à une amie avec les yeux », et lui aurait ordonné de descendre. Je lui ai pincé le bras très fort pendant longtemps, provoquant un hématome.

La fête s'est donc terminée là et la mariée est rentrée chez elle. Là, un mari nouvellement marié l'a rejointe plus tard et l'a mieux insultée que c'était censé être une nuit de noces. Violences répétées, il l'a frappée à la tête.

Chaîne autour du cou

Le lendemain, il était encore agité. De nombreux. Il a éteint le plafonnier et lui a accroché une chaîne autour du cou

[…]

article completLa Dépêche

17 février 2022

A Tarbes, une femme battue par un jeune mari le jour de son mariage

L'événement fut joyeux et il se transforma en un cauchemar. Samedi 12 février, deux jeunes Tarves se disent "oui" à la mairie après quatre ans de relations et de mariage religieux.

[…]

Devant l'invité, il insulte sa femme et la rattrape fermement avec ses bras. La tension baisse et la nuit continue. Le nettoyage de la chambre sera confié à la personne la plus proche le lendemain.

Head bat

Quand tout le monde aide un jeune marié, une autre dispute éclate. L'homme insulte à nouveau sa femme et finit par lui enfoncer la tête.

[…]

Par ailleurs, dans des circonstances irrégulières, un mari violent a été conduit à la Maison d'arrêt de Cornebarrieu et contraint de quitter le territoire. 

La Dépêche