logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Télécoms B2B : Bouygues Telecom croque Nerim

L'annonce ne s'est pas faite attendre. Comme attendu, la direction de Bouygues Telecom a annoncé ce jeudi l'acquisition, à 100%, de l'opérateur indépendant Nerim, spécialisé dans la fourniture d’offres haut et très haut débit aux PME. L'acquisition de l'opérateur fondé en 1999 et détenu par le fonds d’investissement Dzeta Conseil depuis 2015, qui a enregistré un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros en 2017, pour un effectif revendiqué de 10 000 clients, conservera au terme de l'opération "son autonomie juridique et commerciale et bénéficiera de l’appui de Bouygues Telecom Entreprises pour poursuivre son développement", comme l'a indiqué hier l'opérateur.

 

Reste que si le montant de l'acquisition n'a pas été communiqué, l'opération devrait être conclue d'ici à la fin du mois de mars, "au plus tard", comme l'a confirmé l'opérateur, qui réaffirme avec elle ses ambitions sur le marché des télécoms B2B, aujourd'hui largement préempté par le duo Orange-SFR, dont le chiffre d'affaires global s'élevait en 2017 à 9,2 milliards d'euros selon l'Arcep.

"Dans le prolongement de l’acquisition récente d’actions Keyyo par Bouygues Telecom, ce projet de rapprochement s’inscrit pleinement dans la stratégie annoncée par Bouygues Telecom d’accélérer son développement sur le marché des TPE, PME et ETI", a ainsi fait savoir la direction de Bouygues Telecom. Rappelons en effet que l'acquisition de Nerim fait suite à celle de l’opérateur Keyyo, dont l’acquisition a été finalisée début décembre pour une somme totale estimée à environ 66,5 millions d’euros. Celle-ci s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de « développement sur le marché spécifique des TPE, PME et ETI », comme l’avait indiqué à l’automne la branche dédiée aux entreprises de l’opérateur, qui revendique aujourd’hui une communauté de plus de 2 millions d’abonnés.

Celle-ci a justifié cet intérêt nouveau par les transformations actuelles du marché des télécoms d'entreprise. "Le marché du B2B est en pleine transformation. La fin du RTC (Réseau Téléphonique Commuté), le développement de la fibre et de solutions de télécommunications de nouvelle génération offrent aux entreprises françaises de nouvelles perspectives", a-t-elle expliqué, indiquant que l'acquisition de Nerim lui permettra de développer son "savoir-faire technique dans la commercialisation de réseaux de données et d’hébergement à destination des PME". Reste à voir si cela sera suffisant pour venir challenger les champions incontestés du secteur Orange Business Service et SFR Business.

Themes
ICO