France
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Test des écouteurs Technics AZ80 : quel son !

Panasonic propose, avec les Technics AZ80, d’excellents écouteurs haut de gamme. Leur force ? Un rendu audio vraiment exceptionnel et valorisant.

Quand on veut faire l’acquisition d’une paire d’écouteurs, on pense à Apple, on pense à Bose, on pense à Sony, on pense éventuellement à Beats (depuis le rachat par Apple, surtout). Ces marques sont très bien ancrées dans l’inconscient collectif. Il en existe pourtant d’autres, qui méritent notre attention. C’est le cas de Technics, propriété de Panasonic. En 2023, la gamme a été renforcée par les AZ80, des écouteurs haut de gamme proposés sous la barre des 300 €.

Avec ce tarif, les AZ80 se positionnent dans le haut du panier, ce qui suppose une fiche technique pleine à craquer : des haut-parleurs de 10 mm, une réduction de bruit active, une application riche en fonctionnalités, un look (légèrement) premium… Cet accessoire conçu par Technics est surtout convaincant sur un critère très important : le son. Ce qui est loin d’être anodin pour des écouteurs qui cherchent à se hisser au niveau des meilleurs.

Des écouteurs livrés avec sept embouts

En novembre 2021, Numerama testait les Technics AZ40. Nous sommes quasiment deux ans plus tard et on pourrait presque recopier la partie dédiée au design. Car le constructeur n’a pas changé grand-chose d’un point de vue esthétique. On reste sur un format sans tige, qui multiplie les teintes et les textures pour attirer l’œil. C’est surtout la sobriété qui caractérise les AZ80, même si les plus observateurs ne manqueront pas de faire le parallèle entre la surface striée, ornée du logo Technics, et un disque vinyle. Le positionnement plus « audiophile » se niche aussi dans les détails.

C’est surtout la sobriété qui caractérise les AZ80

En revanche, les AZ80 n’auront pas la palme de la minceur, en témoigne leur épaisseur assez importante, au point de faire craindre le pire en matière de confort. Fort heureusement, les apparences sont trompeuses : dans l’oreille, les écouteurs se font oublier, tout en assurant un bon maintien. Notez qu’ils sont livrés avec sept embouts différents, répartis en quatre tailles (XS, S, M et L) et en deux types de filtre. Dans l’application, il y a une fonctionnalité qui permet de trouver ceux qui sont le plus adaptés à nos oreilles.

Les AZ80 sont bien évidemment livrés dans un boîtier de recharge, qui reprend leur coloris (noir ou argent), avec une forme longiligne susceptible de se glisser facilement dans une poche. Le plastique employé le rend léger, mais attention à la solidité — on a connu plus robuste. L’écrin peut se recharger en USB-C ou sur une station de charge sans fil, pour une autonomie totale de 24 heures (7 heures à chaque utilisation). C’est un peu plus que les AirPods Pro, limités à environ 5 heures.

Écouteurs Technics AZ80 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Écouteurs Technics AZ80 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Le boîtier de recharge des écouteurs Technics AZ80 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

L’application est toujours une usine à gaz

Connexion multipoint

Les AZ80 peuvent se connecter à trois sources en même temps. Une première sur ce segment, même si les cas d’usage ne sautent pas aux yeux par rapport à une double connexion déjà suffisante (ordinateur et téléphone, par exemple).

Quand on ouvre le packaging des Technics AZ80, on est invité à télécharger l’application Audio Connect — disponible sur iOS comme sur Android. Elle permet d’appairer facilement les écouteurs à son smartphone, en suivant les étapes. Sur un iPhone, il faudra bien évidemment passer par les paramètres Bluetooth, une fois que les AZ80 sont sortis de leur boîtier. À noter que vous aurez peut-être besoin de télécharger une mise à jour pour bénéficier des dernières nouveautés.

Les AZ80 sont chacun dotés d’une zone tactile qui permet d’activer certaines commandes quand on les tapote :

  • Un tapotement sur l’écouteur gauche ou droite : pause/lecture ;
  • Deux tapotements sur l’écouteur droit : chanson suivante ;
  • Deux tapotements sur l’écouteur gauche : volume réduit ;
  • Trois tapotements sur l’écouteur droit : chanson précédente ;
  • Trois tapotements sur l’écouteur gauche : volume augmenté ;
  • Appui long (2sec) sur l’écouteur droit : réduction de bruit ;
  • Appui long (2sec) sur l’écouteur gauche : assistant vocal.
Écouteurs Technics AZ80 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Écouteurs Technics AZ80 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
La surface de contrôle des écouteurs Technics AZ80 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Si l’application liée aux Technics AZ80 est très complète et permet d’accéder à une palanquée de fonctionnalités et de réglages, que ce soit pour la réduction de bruit ou les performances acoustiques, son interface n’est pas très accueillante. C’est même une usine à gaz, et on sent que Technics cherche à trop en mettre dans un seul et même endroit. C’est le prix à payer, pour offrir le maximum d’options de personnalisation. Mais celles et ceux qui recherchent la simplicité ne s’y retrouveront pas forcément.

Écouteurs Technics AZ80 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Écouteurs Technics AZ80 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Les écouteurs Technics AZ80 sont épais // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Des prestations acoustiques de haute volée

« Son cristallin. Désormais sans fil », annonce fièrement Technics sur son site officiel. On peut mettre beaucoup de choses derrière le mot « cristallin ». Mais, plus important, l’entreprise ne trompe pas sur la marchandise. En termes de restitution sonore, les AZ80 sont vraiment excellents. Les haut-parleurs de 10 mm permettent aux écouteurs de proposer un rendu aéré, avec beaucoup de détails. Surtout, sans toucher à l’égaliseur, il se révèle assez équilibré, avec des basses bien présentes, mais jamais en excès. C’est très plaisant à l’oreille ; aucun sentiment de fatigue n’est perceptible. On ressent en tout cas beaucoup de maîtrise dans ce que propose Technics, qui étale son savoir-faire avec précision et justesse. Par rapport à des AirPods Pro, on gagne en naturel.

En prime, les AZ80 sont compatibles avec le codec LDAC, et une certification Hi-Res Audio Wireless (attention à l’autonomie, en revanche). De quoi leur permettre d’offrir le meilleur d’eux-mêmes, à condition que toute la chaîne de lecture soit compatible.

Sur la réduction de bruit, les AZ80 réalisent un travail d’atténuation encourageant, réglable via une jauge dans l’application (une gestion assez anecdotique). Ils ne parviennent pas à se hisser à la hauteur des ténors du marché, à savoir les écouteurs vendus par Sony, Bose et Apple, mais ne sont pas de mauvais élèves pour autant. D’autant qu’un mode transparent convaincant est de la partie.

Le verdict

Les écouteurs AZ80 de Technics ne sont pas les plus jolis. Ils n’offrent pas la meilleure réduction de bruit active non plus. Quant à l’application qui les accompagne, elle ressemble à une usine à gaz. Si on s’arrête à ces trois critères, on aurait vite fait de passer à côté de leur plus grande qualité : la restitution sonore. Avec leurs haut-parleurs de 10 mm, les AZ80 sont parmi les meilleurs sous la barre des 300 €. Et pour des écouteurs, le son, ça compte.

En plus de cet argument acoustique, critère numéro 1 aux yeux, plutôt aux oreilles, de certains, les AZ80 revendiquent une fiche technique bien remplie. Autonomie confortable, charge sans fil, égaliseur, Bluetooth multipoint compatible avec trois sources différentes (une première !)… Ce produit vendu par Technics et Panasonic mérite toute sa place sur un marché pourtant saturé.

Le futur de Numerama arrive bientôt ! Mais avant ça, on a besoin de vous. Vous avez 3 minutes ? Répondez à notre enquête