Emmanuel Macron a annoncé dimanche dans une vidéo publiée sur YouTube, qu'il entendait soutenir le développement de RER (Réseau express régional) dans dix métropoles françaises. Certains projets sont d'ores et déjà en cours à Grenoble ou à Strasbourg.

Pour l'heure, la seule agglomération dotée d'un RER est l'agglomération parisienne. Photo Sipa/ Adil BENAYACHE

Face caméra, le président de la République s'est adressé dimanche soir aux internautes dans une vidéo postée sur YouTube sous forme de questions-réponses sur le thème de l'écologie. L'une des annonces d'Emmanuel Macron n'est pas passée inaperçue : il veut doter dix grandes agglomérations françaises d'un service de RER (réseau express régional), jusqu'ici réservé à la capitale.

Qu'est-ce qu'a dit Emmanuel Macron ?

« Je veux que l’on se dote d’une grande ambition nationale qui est, dans dix grandes agglomérations, de développer un réseau de RER, de trains urbains », a déclaré le président de la République dans sa vidéo.

Grâce au déploiement de ces RER métropolitains, Emmanuel Macron promet une ambition à la fois en matière d'« écologie, d'économie et de qualité de vie ». L'objectif principal étant de tendre vers une « décarbonation » des trajets du quotidien, a précisé l'Elysée.

Le président a annoncé prioriser dix villes qui sont « aujourd'hui congestionnées », sans toutefois les nommer directement.

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

Une idée pas si nouvelle

L'idée de développer des RER métropolitains en régions n'est pas une nouveauté.

En octobre 2020, SNCF Réseau avait remis au gouvernement un schéma directeur présentant un plan pour les grands noeuds ferroviaires, à la demande d'Elisabeth Borne, alors ministre des Transports. Objectif du plan: développer de nouveaux services métropolitains (« SEM » pour services express métropolitains ou « RER » pour réseau express régional).

Qu'est-ce qu'un RER ?

Le réseau express régional est un service qui permet de desservir plusieurs quartiers d’une ville et son agglomération. Il se différencie d'un TER (train express régional) par sa fréquence de passage plus élevée.

Actuellement, le RER n’existe qu’en Île-de-France. Il est né sous l'impulsion de Charles de Gaulle et s'est étendu progressivement à partir des années 60.

Le RER A est la ligne la plus utilisée en Europe, « avec des pics de fréquentation réguliers à plus de 1,3 million de voyageurs par jour », selon Île-de-France Mobilités.

Où les RER pourraient-ils voir le jour ?

Selon Bruno Gazeau, président de la Fnaut (Fédération nationale des associations d'usagers des transports), les métropoles qui pourraient être concernées sont les plus grandes d'entre elles : Lyon, Marseille, Strasbourg, Nantes, Lille ou Toulouse. Un conseiller élyséen a également évoqué Grenoble et Bordeaux parmi les probables villes sélectionnées.

À la suite de la vidéo d'Emmanuel Macron, le maire EELV de Lyon, Grégory Doucet, a réagi dans un tweet : « Nous sommes prêts ».

Ce contenu est bloqué car vous n'avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d'informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix

Par ailleurs, certains projets de RER hors Paris sont déjà bien avancés. Bordeaux Métropole réfléchit par exemple depuis un certain temps à un « RER métropolitain » avec le concours du département.

De même à Strasbourg, où le réseau express métropolitain européen (REME) doit être mis en service le 11 décembre prochain. Cadencement à la demi-heure, amplitude de service étendue tôt le matin et en soirée, augmentation des fréquences le week-end et particulièrement le samedi… l’Eurométropole de Strasbourg promet de doter « Strasbourg et le Bas-Rhin, d’un RER en région ».

À Grenoble également, un projet de RER métropolitain est dans les tuyaux depuis plusieurs années. « J’appelle toutes les parties - État, Région, collectivités - à se réunir au plus vite, car il ne faut pas perdre une minute pour faire avancer ce projet révolutionnaire pour notre territoire », a déclaré le président de la Métropole de Grenoble, Christophe Ferrari, auprès de nos confrères du Dauphiné Libéré.